[SuperCoupe] Barcelone – Séville : les notes

La Liga, c’est pas encore pour maintenant. Mais les fans du meilleur championnat du monde ont pu se régaler d’un petit Barça-Séville en SuperCoupe. Enfin, se régaler, c’est vite dit. Ce fut long et pas toujours bon, et à la fin, c’est le Barça qui gagne (grâce à Dembouz). Score final 2-1. Et sans prolongation, grâce à Dieu.

Les barcelonais

Ter Stegen (7) : Il est le gardien que beaucoup de gardiens croient être. Son poste de remplaçant en CDM ne l’a pas brisé.

Alba (6) : Très actif sur son côté gauche mais toujours des problèmes quand il s’agit d’avoir des idées et de faire les bons choix.

Piqué (6) : Une retraite internationale et un petit golazo. Une semaine pépouze pour Shakiro.

Lenglet (5) : C’était dans sa clause de transfert les errements défensifs ?

Semedo (6) : Inépuisable sur son côté. S’il bosse un peu balle au pied … bababa

Busquets (6) : Point relais qui ne perd aucun colis.

Rafinha (5) : 45 minutes sans respirer. Remplacé par Rakitic (5) qui doit encore rêver de l’enroulé pied gauche de Paul la pioche.

Arthur (5) : Dimanche, tout est permis avec Arthur. Mais muscle ton jeu. Parce que si tu ne muscles pas ton jeu …

Dembouz (7) : Il est revenu E-NER-VE.

Messi (7) : Plaque tournante, cerveau, aimant. Pas encore au top mais déjà essentiel.

Suarez (2) : Quand on voit son corps plein de cornes de gazelle, on se dit que le manque de concurrence .. dommage …

Les sévillans

Vaclick (8) : Il a fait ce qu’il avait à faire jusqu’au coup franc de Messi où dès que ce dernier a posé le ballon, le boug a perdu 5 kg. A maintenu son équipe à flot après une triple parade monstrueuse. Ne s’incline que sur le Tomahawk de Dembouz.

Gomez (5) : Avec ses collègues de la défense à trois, il a fait le taff ni plus ni moins.

Kjaer (6) : Un Lotbrok ne se cache pas et se met toujours en première ligne. Simon respecte cet adage.

Mercado (6) : Le meilleur srhab d’Omar Dafonseca a sorti une partie assez propre, pour une fois.

Escudero (4) : prestation fade, a bien fermé son côté mais n’a pas assez apporté offensivement.

Banega (5) : Il faisait un match correct jusqu’à son tacle à la desperado qui a été à l’origine de l’égalisation du Barça.

Roque Mesa (6) : Pour contenir les vagues catalanes son QI foot a été précieux.

Jesus Navas (6) : Le loup rojiblanco s’est démené sur son flanc droit que ce soit sur le plan défensif et offensif (lire les derniers mots avec la voix de notre DD national).

Vazquez (6) : El Mudo se tait et laisse parler ses pieds.

Luis Muriel (6) : Nous a permis de voir que dans la famille Piqué y’a pas que Shakira qui a un beau déhanché.

Sarabia (6) : A ouvert le score sur un classique R2 + carré et après il a posé la manette.

Crédits photos :AFP PHOTO / FADEL SENNA

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire