[Ligue 1] Bordeaux – Monaco : les notes

UN LEXOMIL, VITE ! Au terme d’une rencontre très longtemps ennuyeuse, Bordeaux accroche sa première victoire de la saison en championnat. Elle coïncide avec la première défaite monégasque de la saison. 2-1 score final, dans une rencontre où tout se sera joué en deuxième période. La tempête s’approche déja du Rocher.

Les bordelais

Costil (5) : Pas de boulette donc match réussi. Pas de quoi mettre 10 non plus.

Palencia (6) : Il a tout réussi. Sans prendre de risque au début, puis en en prenant à la fin. Prometteur.

Kounde (3) : Il parait qu’il traine beaucoup avec Costil ces derniers temps.

Pablo (7) : Solide dans les duels, propre dans la relance. Le vrai patron de cette défense.

Poundjé (5) : Le fameux ombre/soleil l’a caché toute la deuxième mi-temps. Donc on va dire 5/10.

Plasil (5) : Deux matchs par semaine alors que la canicule est passée par là. Il a assuré, tout en discrétion.

Lerager (6) : Volontaire, souvent porté vers l’avant mais un peu lent. On pourrait faire le même commentaire à chaque match.

Tchouaméni (5) : Costaud et serein. Trop discret malheureusement pour aider son équipe.

Kalu (8) : Dribbleur, passeur, récupérateur, provocateur. Il ne lui manque qu’un truc : un goal. Dommage pour son pénalty mais félicitations pour son transfert à 40 millions l’été prochain.

Kamano (7) : C’est de lui ou de son pendant droitier que l’étincelle peut venir. Il sera important pour Bordeaux cette année.

Briand (4) : Pas de but mais il est allé au charbon tout le match. Olivier Giroud aime ça.

Les monégasques

Benaglio (10) : Le numéro 2 préféré de ton numéro 1 préféré. L’Homme du match malgré la fin tragique.

Touré (3) : Son match nous Almamy mal à l’aise.

Glik (4) : Vraisemblablement nostalgique d’une période assez sombre de l’histoire de son pays pour se laisser déborder comme cela.

Jemerson (1) : Dans ses pieds arrive un ballon de football et de ses pieds repart un parpaing ou une saucisse. Formidable tour de magie de Mesmerson.

Barreca (6) : Solide défensivement et très percutant avec le ballon. Les 30 minutes passées avec Pellegri dans son couloir sont la définition parfaite de l’expression  » mettre l’eau à la bouche « .

Aholou (3) : Prestation sacrément compliquée pour l’ancien strasbourgeois. Sa relance ratée plein axe qui engendre le penalty bordelais symbolise parfaitement son match.

Tielemans (6) : A décidé de dégoûter Thierry Henry des Girondins afin de le garder dans le staff de Roberto Martinez. Malin.

Grandsir (3) : Petit gueux plutôt

Traoré (2) : C’est qui ? Son remplaçant, Pellegri (8), on va vite apprendre à le connaître par contre. 17 ans et endosse déjà le rôle de sauveur. Premier but pour l’Italien acheté 25 millions l’hiver dernier. Futur tête d’affiche de la Ligue des talents, on vous l’annonce.

Lopes (6) : Autant le côté droit monégasque était assez calamiteux ce soir, autant son duo à gauche avec Barreca lors des 60 premières minutes était assez performant. Prometteur pour la suite.

Falcao (4) : Un tigre qui sieste le dimanche à 17h. On était au zoo ou au Matmut Atlantique ?

Crédits photos : AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire