[Ligue 1] Marseille-Rennes : les notes

Marseille échappe au pire. Menés 2-0 par des Rennais qui ont su saisir leurs opportunités, les Phocéens se sont relevés et ont su revenir au score sans briller. Une prestation bien mauvaise une semaine après la défaite à Nîmes.

Les Marseillais :

Pelé (3) : L’albatros a eu les ailes bien glissantes ce soir.

Sarr (5) : Le côté droit de l’OM est composé de soldats surtout au poste de latéral.

Rami (4) : Beaucoup de castagne et pas beaucoup de défense ce soir.

Kamara (6) : Il continue son petit bonhomme de chemin et ça promet énormément. Une bonne première période encore une fois.

Amavi (3) : Faible, faible, faible. Rien d’autre à dire. Très peu efficace ce soir.

Sanson (3) : Il a du soucis à se faire. Strootman is coming.

Gustavo (4) : Performance à oublier. Ce soir n’était pas un bon soir comme on les connaît venant de lui.

Ocampos (4) : Sa grinta est probablement due à sa consommation de maté en bon argentin qu’il est.

Payet (4) : Assez fantomatique ce soir si ce n’est le petit coup de génie d’avoir jouer le corner rapidement pour revenir au score.

Thauvin (3) : Un match un peu à l’image de sa Coupe du monde ce soir.

Germain (1) : Qu’est-ce qu’on peut encore dire ? Que cela cesse sérieusement.

 

Les Rennais :

Koubek (2) : FIFA s’inspire de sa prestation pour les gardiens. Tout s’explique.

Traoré (5) : Après quelques cafouillages en début de rencontre, l’ex rémois a fait du bon travail. Son manque d’attention a permis de remettre l’OM à l’endroit.

Da Silva – Mexer (4) : Première mi-temps tranquille, la charnière profite de la fin des vacances de l’attaque olympienne. Au retour des vestiaires ils ont coulé façon Titanic

Bensebaini (5) : Il avait réussi à gratter un champion du monde en porte-clé et il gâche tout avec son CSC.

Gélin (6) : Replacé en sentinelle, le DC de formation a cadencé l’entrejeu. Au retour des vestiaires, il a coulé comme ses coéquipiers.

Léa-Siliki (7) : Le couteau suisse rennais a fait des misères à l’arrière-garde marseillaise.

André (6) : A tenté de maintenir à flot la pirogue bretonne sans succès

Grenier (5) : Déchargé des tâches défensives grâce à l’apport précieux de Gélin, Clément a régulé à merveille le jeu breton #Phénix.

Bourigeaud (5) : Ouvre le score sur un pénalty gracieusement offert par Adil.

Sarr (8) : sa vitesse a fait mal à la défense olympienne. Son activité a été récompensée par une passe décisive de l’Albatros.

Crédit Photo : AFP PHOTO / Christophe SIMON.

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire