[Ligue 1] AS Monaco – Olympique de Marseille : les notes

Le premier choc de cette saison de Ligue 1 voyait s’affronter ce soir l’AS Monaco et l’Olympique de Marseille. Soucieux de pendre enfin trois points face à un gros du championnat, l’OM a bien débuté le match avant de plier par deux fois sur une erreur individuelle puis de recoller au score grâce à Flotov et finalement de s’imposer grâce à une tête de Valère Germain. Si si. Les notes :

Monaco :

Benaglio (4) : Livré à lui même, abandonné par sa défense, il a tenté de repousser l’échéance tant bien que mal mais n’a rien pu faire face à la puissance de MitroGoal.

Henrichs (5) : Première difficile. Wilkomen en Liguain.

Glik (5) : Passer 90min tous les week-ends à côté d’une contrefaçon brésilienne ça use psychologiquement. Mayday il faut sauver le soldat Kamil.

Jermerson (3) : Si il n’était pas brésilien il jouerait en district.

Barreca (3) : Si ça rime avec rotka c’est pas un hasard.

Aholou (6) : Quand c’est le seul à se montrer au niveau au milieu tu connais l’issue de la rencontre.

Aït Benacer (6) : S’il réitère ce genre de performance l’international marocain va s’imposer dans l’entre jeu monégasque

Grandsir (4) : Et si le Rocher était trop haut à gravir ?

Tielemans (6) : Joue en soutien de l’attaquant, sous les couleurs de Monaco, se prénomme Youri mais il reste beaucoup de chemin pour marquer les esprits comme le snake.

Lopes (4) : L’attaquant monégasque le plus dangereux s’est démené sans succès ce soir.

Falcao (5) : Un tigre même affaibli est toujours dangereux Adil !

Marseille :

Pelé (5) : Qu’est ce que vous voulez lui reprocher sur les deux buts qu’il prend ?

Sakai (5) : Passeur décisif pour Thauvin. Rien à dire de plus. Toujours correct, jamais nul ni brillant avec le Japonais.

Gustavo (5) : Il faudrait nous rendre Luiz et récupérer son frère jumeau très moyen svp.

Le Mari de Pamela Anderson (0) : 2 buts encaissés en 5 minutes pour sa pomme. Bel exploit.

Amavi (5) : Pour une fois en 2018 qu’il n’est pas bidon celui là….

Strootman (6) : Bon dans la construction du jeu et dans la récupération. Il sera vraiment intéressant lorsqu’il sera pleinement intégré à son équipe

Sanson (6) : Brouillon mais combatif. Le Ocampos du milieu de terrain.

Sarr (6) : Comme quoi Rudi Garcia aura aussi réussi à faire de lui un bon ailier, déjà qu’il en avait fait un bon latéral.

Payet (6) : Tres bon dans la construction du jeu, il a lui aussi eu du mal à exister en seconde période.

Ocampos (5) : Brouillon mais combatif. Le Sanson de l’attaque.

Mitroglou (6) : C’est simple avec Kostas : on attend de lui qu’il marque et c’est ce qu’il fait. Fini le délire meuf vacances tout ça. Des buts.

 

Photo credits : Valery HACHE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez