[Ligue 1] Nice – PSG : les notes

Avant un second match de Ligue des Champions ô combien important, le PSG se déplaçait à Nice pour tenter de continuer son sans faute en Ligue 1. Malgré quelques frayeurs en début de match, les parisiens se sont facilement imposés face à des niçois réduits à 10 à l’heure de jeu. Score final : 0-3

Les niçois

Benitez (5) : Impeccable sur la plupart des tirs cadrés ou ballons chauds. Pas à blâmer.

Coly (4) : Piégé par Nkunku sur l’ouverture du score, il a pourtant essayé des percées en attaque. En vain. Remplacé à la mi-temps par Balotelli (3), le Choupo-Moting du pauvre.

Sarr (3) : Dépassé dans tous les domaines. Il trottine sur le ballon en profondeur pour Nkunku qui amène l’ouverture du score.

Dante (4) : Il a mieux contenu la vitesse de Mbappé que celle d’Emiliano Sala.

Hérelle (5) : Il a voulu prendre l’aile… mais il s’est fait coupe Hérelle.

Atal (4) : De jolis gestes en attaque, mais sa présence en défense n’aurait vraiment pas été de trop.

Tamèze (4) : Loin d’être ridicule mais souvent abandonné à son sort dans sa zone où les Parisiens allaient et venaient.

Makengo (non-noté) : Des velléités offensives intéressantes en profitant d’une équipe parisienne coupée en deux. Blessé à la 25ème minute, remplacé par Cyprien (non-noté) qui n’a jamais rien créé offensivement et qui a réussi à prendre deux jaunes en moins d’une demi-heure.

Lees-Melou (4) : Pierrot le loup était aux abois.

Saint-Maximin (4) : Il a joué au bonneteau avec le ballon. Dommage qu’il ait parfois joué contre lui-même.

Maolida (4) : Un ou deux situations intéressantes dans la surface. C’est tout.

Les parisiens

Areola (5) : Hâte de voir la note TripAdvisor qu’il donnera à son petit week end azuréen.

Kehrer (6) : La keh à personne ce soir.

Silva (6) : Patron. Avec et sans le ballon.

Kimpembe (6) : Efface autant de lignes en un match que Diego Maradona et Cyril Hanouna réunis en une journée.

Nkunku (7) : Premier match à ce poste de piston droit et déjà plus rassurant que Toto Meunier.

Diaby (6) : Premier match à ce poste de piston gauche et déjà plus … Ah. Pas besoin de le dire, on le savait déjà ça.

Marquinhos (7) : ENFIN. Enfin, un vrai gros match pour Marquinhos à ce poste de numéro 6. À l’origine du premier but.

Rabiot (7) : Duke of French Riviera.

Di Maria (4) : A réussi à ne rien réussir ce soir. Beau challenge.

Neymar (8) : Petit clin d’œil à la Fashion Week, il a décidé de jouer en chaussons. Original.

Mbappe (5) : Soit très peu trouvé soit très peu adroit. Passeur décisif en toute fin de match, pour la forme.

Crédits photos : AFP PHOTO / Yann COATSALIOU

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire