[Ligue 1] Angers-Lyon : les notes

Lyon fait le minimum syndical. Exécrables dans le jeu, les Lyonnais ont livré une prestation presque horrible face à des Angevins qui auraient pu ouvrir le score rapidement. Mais grâce à Lopes et à l’entrée de Memphis, les Gones repartent avec les trois points en s’étant fait peur suite à la réduction du score angevine.

Les Angevins :

Butelle (5) : une erreur qui coûte très cher et qui ternit une prestation plus que correcte.

Bamba (4) : Élève les centres ratés au rang d’art.

Traoré (3) : Avec son carton rouge, il a mis en difficulté son équipe, bien dans le match jusque là.. Remplacé par Pavlovic (5) : excellent.

Thomas (4) : Raphaël était né dans une caravane, Romain Thomas lui en traine une.

Manceau (5) : incarnation de la combativité. Mais Face à Aouar, il faut plus.

Capelle (4) : Un duel perdu qui fait basculer le match. A ce niveau, c’est un détail qui coûte cher.

Ndoye (5) : il a tout donné. Pas toujours précis mais lui l’a, la dalle angevine.

Tait (non noté) : dommage collatéral de l’expulsion de Traoré, il n’aura joué qu’une grosse demi heure, durant laquelle il a été très intéressant. As usual.

Reine Adélaïde (4) : à vouloir être le héros, on en perd parfois sa cape…

Santamaria (5) : il a mis des coups, il en a pris. Un morpion.

Bahoken (3) : loin d’être en réussite, Steph n’a pas pesé face à une défense pourtant bien faible.

 

Les Lyonnais :

Lopes (5) : A évité que son club coule dès les premières minutes de jeu.

Marçal (3) : Que dire ? Il a fait aussi bien que ses coéquipiers, donc presque rien.

Denayer (4) : « Point fort » de la défense mais pas impérial aujourd’hui.

Marcelo (3) : La tortue lyonnaise n’est absolument pas convaincante. Et son marquage sur la réduction du score…

Rafael (3) : On l’échange avec son frère et on ne constatera aucun changement.

Ferri (3) : Le joueur le plus détesté des Stéphanois a livré une partition extrêmement décevante.

Tousart (4) : Ses quelques bonnes interceptions sauvent un peu son match.

Ndombele (5) : Moins flamboyant mais quand même l’un des bons éléments de cet après-midi.

Aouar (6) : Tous les héros ne portent pas de cape. Une fois de plus ses fulgurances ont fait du bien.

Dembélé (3) : Le néant complet. Il se prend même une feinte de Butelle. Une passe décisive pour Memphis sauve un peu sa prestation.

Traoré (3) : Son match est à l’image de son tir raté en première période.

 

Crédit photo : Jean-François Monier / AFP.

 

L'Equipe Ultimo Diez