Et à la fin, c’est Paris qui gagne. Après une première période où les Marseillais ont tenu, l’entrée de Kyky a changé le cours du match et débloqué la situation. Toujours pas de victoire olympienne, les années passent.

 

Les Marseillais :

Mandanda (5) : Il est allé chercher le ballon seulement deux fois dans les filets. Plus de peur que de mal finalement.

Sarr (6) : Mange Sidibé matin, midi et soir. Les chances de le voir avec le maillot deux étoiles n’ont jamais été aussi fortes.

Rami (6) : Inspiré par la performance de sa petite amie hier soir sur TF1, Adil a réussi à mener la danse avec les stars parisiennes.

Kamara (6) : Le petit enfant de la Canebière a maintenant plus de match référence que Jean Bernat à seulement 18 ans. N’a rien pu faire face à la vitesse de Mbappé qui mène au but.

Amavi (4) : Le bonheur qu’il a dû avoir quand il n’a pas vu Mbappé dans le onze. 65 minutes de promenade avant de disparaître quand le prodige a fini par rentrer…

Sanson (4) : On retiendra ses deux erreurs, tout comme Rudi. La première sur la percée de Neymar qui aurait pu aller au bout et la deuxième sur le ballon perdu entraînant le but.

Stootman (6) : Il avait sauvé son équipe avant la mi-temps. Plus de doutes, il s’impose solidement comme le 6 idéal.

Gustavo (7) : Au four et au moulin.

Thauvin (5) : La même coupe que Draxler et le même match passable. Étrange.

Payet (4) : Seul devant, il y a tout de suite moins de paillettes.

Ocampos (7) : Le guerrier comme on ne le voit que très rarement. Il a mis en difficulté Meunier et Kehrer. Son petit pont sur Neymar résume bien son match.

 

Les Parisiens :

Areola (7) : Hormis quelques relances manquées, le dernier rempart s’est montré à la hauteur de l’événement.

Kehrer (6) : Assez solide, l’international allemand a été parfois mis en difficulté par Ocampos.

Marquinhos (7) : Le roc brésilien a bien tenu l’arrière-garde parisienne.

Nsoki (8) : L’académie a accouché d’un nouveau talent. Meilleur défenseur ce soir.

Meunier (7) : Le Belge a retrouvé son rôle de prédilection : piston droit. Et le costume est bien taillé.

Draxler (4) : On n’a pas trop vu le troisième Allemand sur la pelouse. Doit beaucoup mieux faire.

Verratti (6) : Trop bas, le hibou a réalisé un match qui ne restera pas dans les annales. Il a tout de même eu la tâche de tenir le milieu tout seul.

Bernat (4) : La mobylette valenciana a déboulé mais n’a pas créé le danger. Il va réussir à nous faire regretter Layvin…

Di Maria (6) : Un Angel des mauvais jours jusqu’à l’entrée de KMB, étonnant.

Choupo-Moting (3) : La surprise du chef ne s’est pas montrée à son avantage. Logiquement remplacé par Mbappé (8) à l’heure de jeu. 5 minutes après son entrée, un but. La classe.

Neymar (7) : Bien muselé par l’entrejeu olympien en première mi-temps le brésilien a fait étalage de sa technique et de sa complicité avec le natif de Bondy en seconde période.

 

Crédit Photo : Christophe Simon / AFP.

L'Equipe Ultimo Diez