[Premier League] Manchester City – Manchester United : les notes

Cet incroyable dimanche de foot voyait aujourd’hui s’affronter les deux Manchester pour le compte de la douzième journée de Premier League. A l’issue d’un match dominé par les skyblues, c’est logiquement Manchester City qui s’impose 3 buts à 1. Les notes :

Manchester City :

Ederson (5) : Est-ce qu’il a une meilleure première touche de balle que Lukaku ? Peut-être.

Walker (6) : Très remuant offensivement, il a fait souffrir son vis-à-vis.

Stones (7) : Il a rien laissé passer. Zéro pitié. Rien. Nada.

Laporte (7) : Vous pouvez faire une croix sur le calendrier, il a fait un gros match, mais la liste c’était jeudi. Dommage.

Mendy (6) : “T’es beau mon cousin !!!”

B. Silva (8) : Oh mais quel joueur messieurs mesdames.

D. Silva (8) : Le capitaine a sorti le bleu de chauffe pour le derby. Il a servi une nouvelle masterclass sur un plateau.

Fernandinho (8) : Ca faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu si robuste dans un gros match, et soudainement City respire mieux.

Sterling (6) : Comme ci comme ça, une performance assez frustrante.

Agüero (6) : Heureusement qu’il marque sinon c’était zéro juste pour cette horrible teinture. On n’est pas au cirque là.

Mahrez (6) : Encore une fois sa belle relation avec Bernardo saute aux yeux. Mais un match loin d’être encore parfait.

Manchester United :

De Gea (5) : Pas grand chose à faire, malgré les trois buts encaissés. 

Shaw (4) : La bonne nouvelle, c’est qu’il sera suspendu au prochain match.

Lindelof (4) : Bah oui mais Lindelof quoi…

Smalling (4) : Bah oui mais Smalling quoi…

Young (5) : Un prénom de pom-pom girl américaine… C’est peut-être le moment de se reconvertir dans le cheerleading ?

Fellaini (6) : Un match ingrat mais une prestation correcte pour le soldat de Jose.

Matic (4) : Il a l’air d’avoir bien besoin de vitamines… Ou de retraite.

Herrera (3) : Comme son nombre de ballons perdus par minute.

Martial (6) : Tony Martial scores again…

Rashford (4) : Un match à l’image de ses contours : dégueulasse.

Lingard (4) : A défaut de marquer pour son équipe, il a offert le deuxième but citizen.

 

Photo credits : OLI SCARFF / AFP

L'Equipe Ultimo Diez