[Ligue 1] PSG – Toulouse : les notes

A quelques jours du tournant de la saison face à Liverpool, le PSG voulait continuer son sans-faute en championnat. Objectif réussi et une victoire 1-0 dans une rencontre pas toujours maîtrisée. Forcément déjà la tête à mercredi et on peut le comprendre …

Les parisiens

Buffon (5) : Malgré les rafales toulousaines, le flow est toujours impeccable.

Marquinhos (5) : Moyennement rassurant le petit Marocain en défense là…

T. Silva (7) : Arrivé le couteau entre les dents, le capitaine parisien a défendu comme un beau diable.

Kimpembe (4) : Quand tu es en difficulté face à Dossevi c’est que tu viens de passer une nouvelle étape dans la régression.

Meunier (5) : Le premier à parler. Aussi le premier à choker.

Diaby (6) : Valeur sûre.

Verratti (7) : Le petit hibou est de retour pour égayer nos soirées d’hiver.

Rabiot (5) : On comprend pourquoi il met un maillot à manches longues et des giga moufles quand on voit le peu d’énergie qu’il dépense en 90 minutes…

Draxler (4) : On dirait un fantôme. Et pas seulement à cause de son teint blafard.

Cavani (10) : Un but comme ça ça vaut 10.

Di Maria (5) : Tantôt Cristiano, tantôt De Préville. Un match habituel pour Angel.

Les toulousains

Reynet (6) : Le Toulousain au pourcentage de passes réussies le plus élevé. C’est plus un gardien mais un quaterback.

Moreira (4) : Mouais.

Amian (3) : Plus de chance de trouver de l’amiante dans le sang de Ramos que de trouver du Ramos dans le sang de l’Amian.

Jullien (5) : Pas Superman mais pas super nul.

Moubandje (6) : Match digne d’un futur participant au Final Four de l’UEFA Nations League.

Sylla (5) : Loin d’être ridicule face à Di Maria, Diaby et Choupo-Moting. Retenez surtout qu’il n’a pas été ridicule face à Di Maria et Diaby quoi.

Sidibé (5) : Pourra fortement remercier le Vanish Oxi Action de l’intendant toulousain. Ça finissait non-noté sinon.

Garcia, Dossevi et Gradel (6) : On enfile son plus beau gilet jaune et on demande à être entourés par d’autres joueurs de football, allez. Sacré gâchis.

Iseka (4) : Fossoyeur d’occasions.

Crédits photos : FRANCK FIFE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez