[Serie A] Juventus – Inter Milan : les notes

C’était le match attendu de cette 15e journée de Serie A : la Juventus, invaincue en championnat, recevait l’Inter Milan, l’un de ses challengers pour le titre si tant est qu’il y en a un. Match âpre, disputé, et à la fin, c’est la Juventus qui gagne … Une grosse testasse de Mandzukic et voilà la Serie A déjà pliée.

Juventus :

Szczesny (6) : Sauvé par son poteau sur la plus grosse action des interistes. Pour le reste il n’a pas eu énormément de choses à faire dans ce match.

De Sciglio (6) : Évidemment la comparaison avec Cancelo de l’autre côté fait un peu mal mais en l’absence d’Alex Sandro Allegri n’a pas trop le choix. Offensivement il n’a été que très peu en vue, en revanche il a su répondre présent défensivement.

Chiellini-Bonucci (7) : Solides. Ils n’ont laissé aucun répit à Icardi ce soir lui qui aime tant marquer contre la Juventus a été neutralisé par les deux rescapés de l’ex BBC turinoise.

Cancelo (8) : Faites le jouer à droite, faites le jouer à gauche ce n’est pas un problème pour lui il sera exceptionnel de toute façon. Ce soir encore, face à son ancienne équipe il a été omniprésent dans son couloir. Dans son rôle de catalyseur côté droit chacune de ses courses, ses passes accélèrent et font avancer le jeu. Sa passe décisive pour Mandzukic est un pur régal.

Bentancur (6) : Il devient de plus en plus important dans l’entre-jeu turinois qui souffre des blessures et absences a répétition des jumeaux allemands. Des ballons récupérés, des duels gagnés et quelques remontées de balles intéressantes à son actif ce soir.

Pjanic (6) : La plaque tournante, le gérant du four. C’est lui qui initie les actions, c’est par lui que tout passe il dicte le tempo de son équipe par ses passes et ses choix au milieu de terrain.

Matuidi (8) : Un gros volume de jeu comme d’habitude pour lui. Il a gratté pas mal de ballons, colmaté quelques brèches et a su se proposer et se projeter vers l’avant quand il l’e fallait. Sa passe pour Cancelo sur le but est sublime et nous rappelle un peu la passe qu’il a faite cet été à Lucas Hernandez sur le but désormais mythique de Pavard.

Dybala (5) : La Joya n’aura pas réussi le meilleur match de sa carrière c’est le moins que l’on puisse dire. Placé à droite de l’attaque il a évidemment été très axial. Il aurait mettre son 3 eme but de la saison sur deux belles situations mais il a cruellement manqué de précision.

Mandzukic (7) : 7 comme le nombre de buts inscrits par Mandzukic cette saison. Sa nouvelle bromance avec Ronaldo semble lui donner des ailes. Parfaitement servi par Cancelo sur le but il est très bien placé et bat facilement au duel Asamoah.

Ronaldo (5) : Bon, ce n’est évidemment pas un match qui restera dans les annales pour lui. Pas son meilleur match depuis qu’il est arrivé à Turin. Très peu touché par ses coéquipiers et peu en réussite dans ses tentatives.

Inter Milan :

Handanovic (6) : Peu sollicité, le portier slovène a fait les arrêts qu’il fallait quand il le fallait. Il ne peut rien sur le but de Mandzukic.

Asamoah (4) : Plutôt costaud face à Dybala ou Cristiano Ronaldo, c’est pourtant lui qui est au marquage de Mandzukic sur le but de la Juve. Une erreur qui se paye cash.

Miranda (7) : L’international brésilien était en mode patron ce soir. Serveur de caviar à ses heures perdues, à l’image de cette fabuleuse transversale à la 28ème minute.

Skriniar (6) : Solide dans les duels, il fut le complément idéal à Miranda ce soir.

Vrsaljko (6) : Une belle activité sur son côté. Son entente avec Politano a créé de bons décalages dans son couloir droit. En revanche, il laisse souvent de grands espaces dans son dos. Il gagnerait à regarder plus souvent dans le rétro.

Brozovic (7) : Récupération, orientation, organisation : le croate était partout ce soir. Il n’a pas hésité à jouer les pompiers de services dans les moments creux. Sa baisse de rythme en deuxième mi-temps a coïncidé avec le recul de son équipe.

Joao Mario (4) : Un match sans relief pour l’ancien joueur de West Ham.

Gagliardini (5) : Une réelle capacité à se projeter vers l’avant. Dommage qu’il soit si brouillon dans le dernier geste.

Politano (7) : L’italien confirme son bon début de saison. Son activité et ses courses balle au pied ont créer de belles différences. Remplacé par Valero à la 57ème minute, on aurait aimé le voir rester sur le pré.

Perisic (4) : Trop intermittent, imprécis et peu impliqué défensivement, le gaucher n’était pas en réussite ce soir. Une prestation qui ne fera pas taire les critiques.

Icardi (5) : Impeccable dans l’implication et dans son jeu dos au but, la star argentine a tout de même peiné face à l’impeccable charnière de la Juve.

Crédits photos : Giuseppe Cottini/NurPhoto

L'Equipe Ultimo Diez