[League Cup] Arsenal – Tottenham : les notes

Après la rencontre de Premier League où Arsenal avait mis à terre son rival, les deux équipes se retrouvaient pour une rencontre de League Cup. Et cette fois le scénario aura été différent notamment grâce à Son et un récital de Dele Alli. Ce sont dont les Spurs qui se qualifient , tout ça contre leur ennemi qui plus est. 

Les notes d’Arsenal

Cech (4) : Costaud sur le coup-franc d’Eriksen mais ne peut rien faire sur les deux face-à-face. Ohé ohé, capitaine abandonné.

Maitland-Niles (3) : Pas vraiment à son aise, trop brouillon pour être décisif et complètement cramé sur la fin.

Sokratis (4) : L’homme à la tête et au visage d’un méchant de Tintin n’a pas vraiment réussi à faire peur à la bande à Harry Kane.

Xhaka (4) : Capable d’enchaîner en cinq minutes des sublimes transversales avec des coups-francs en forme de drop dans les tribunes.

Monreal (3) : Dix mètres en retard, n’a pu qu’admirer la finition de Son dans son face-à-face contre Cech.

Torreira (5) : Il est petit, il est gentil et il a (pas) bouffé Dele Alli.

Guendouzi (4) : Régal dans les passes longues, mais un peu trop insouciant en phase défensive. Remplacé par Nketiah (4) : de belles promesses pour ce jeune espoir des Cannoniers.

Mkhitaryan (3) : La première occasion du match, c’était pour lui. Un face-à-face manqué face au gardien des Spurs qui a pesé dans sa tête pour la suite du match. Remplacé par Koscienly (2) : Laurent, l’alignement… Il faut se ressaisir.

Ramsey (5) : Prolonge-le Unai. Pour le bien d’Arsenal.

Iwobi (3) : D’une action à l’autre, capable du pire comme du meilleur. Robert-Louis Stevenson a pensé à lui pour écrire son célèbre Docteur Jekyll et mister Hyde. Remplacé par Lacazette (5) : un poteau qui aurait pu tout changer.

Aubameyang (3) : Plus de hors-jeu à son compteur que de situations dangereuses ce soir.

Les notes de Tottenham

Gazzaniga (6) : Il ne vient pas de Palestine et il n’est pas noir. Bizarre ça.

Trippier (5) : Iwobi c’était Messi face à lui par moment. Pas franchement bon signe, hein ?

Alderweireld (7) : Plus robuste que le gouvernement belge mais c’est pas compliqué en même temps.

Davies (5) : L’assurance tout risque c’est surtout pas lui. Il nous a donné des sueurs froides.

Rose (6) : Heureusement que son horrible passe en retrait ne coûte rien à son équipe parce que sinon c’est sa joue qui allait être rose.

Winks (6) : On ne sait pas s’il a cligné des yeux pendant ce match mais on sait qu’il a rendue une belle partition. Tout est dans l’équilibre.

Sissoko (6) : Son tir à la trentième minute a sans doute franchi les deux poteaux de Twickenham. Excellent drop en tout, bien joué.

Lucas (6) : Match plein d’engagement avec des tacles qui avaient aussi l’étiquette extrême-droite.

Eriksen (7) : Match plus qu’honorable pour quelqu’un qui doit être obsédé par Noël depuis un mois, comme tout bon danois qui se respecte.

Alli (7) : Son ouverture pour Son était aussi belle que son crochet du droit qui était aussi beau que son ballon piqué. Quel joueur, quel gourmet et quel fin troller également.

Son (6) : Cette fois pas besoin de simuler pour le Coréen, il s’en sort avec un beau but et une performance qui ne fera pas tâche.

Crédit photo: BEN STANSALL / AFP

L'Equipe Ultimo Diez