[Ligue 1] Reims – Marseille : les notes

Sans Florian Thauvin ni Dimitri Payet mais avec Mario Balotelli, l’Olympique de Marseille se déplaçait chez le Stade de Reims afin de s’éloigner au maximum de la crise, à l’occasion de cette 23e journée de Ligue 1. Mais décidément, rien ne va pour l’OM qui a concédé sa 9e défaite de la saison en championnat (2-1). Les hommes de David Guion, eux, montent à la 7e place et dépassent ainsi Marseille, désormais 10e. Les notes.

Les Rémois

Mendy (8) : Le pôle emploi peut être fier de lui, le sosie de Babacar Sall est l’une des plus grosses pépites qu’ils aient sorties.

Foket (6) : Profil très intéressant avec de l’activité et un volume sur le couloir. Vraiment à suivre.

Engels (6) : Balotelli ou pas, c’était une soirée tranquille pour préparer sa soirée du samedi soir.

Abdelhamid (7) : Un joueur avec un flow de casseur en district qui tente plus que les centraux adverses. Il est là mon football.

Kamara (10) : Juste pour le café crème en 1ère période, c’est un 10.

Chavalerin (7) : Il a été le complément de la découpeuse rémoise pour mettre Strootman dans le trou.

Romao (6) : Anciens coéquipiers ou quoi, il n’en a rien à cirer. Toujours là pour casser des articulations.

Cafaro (7) : Un petit pont, une gifle sur Lopez et un dégradé soyeux. La Ligue des talents.

Dingomé (7) : Dispo entre les lignes et surtout un gros volume de jeu. Mais la différence avec son homologue marseillais avec le numéro 8, avec le ballon, il sert à quelque chose.

Oudin (6) : Sombre et efficace. Ce que le ¾ des ailiers en Ligue 1 est incapable de faire.

Dia (6) : Manque de justesse technique mais de l’envie dans les courses.

Les Marseillais

Mandanda (5) : Une fois n’est pas coutume, il n’est pas à blâmer ce soir.

Kamara (5) : Il a fait le taff défensivement mais n’a pas assez apporté offensivement. On sent qu’il est central de formation et que les carabistouilles de Rudi Garcia ne sont pas très productives.

Gustavo (5) : On l’avait quitté sur un pénalty grossier provoqué contre Lille, on le retrouve sur des interventions importantes mais encore quelques imprécisions comme sur le premier but rémois.

Rolando (3) : Indirectement fautif sur les deux buts, ça pardonne pas.

Sarr (2) : Après avoir zouké avec Astrid Nelsia avant-hier, c’est Cafaro qui l’a fait danser le ndombolo aujourd’hui.

Lopez (4) : Peut-être l’un de ses moins bons matchs avec l’OM. Entre passes ratées et fautes provoquées, il nous a habitués à beaucoup mieux. +1 pour la passe dé’.

Strootman (5) : Moins nul que la plupart de ses coéquipiers ce soir. Ça confirme son regain qualitatif depuis décembre, ce qui est positif pour la suite.

Radonjic (5) : Forcément, c’est plus facile de jouer au ballon quand tu as un peu de temps de jeu et quand tu ne te fais pas descendre en conf’ par ton coach après chaque match.

Sanson (4) : S’agirait de passer plus de temps sur le terrain qu’à la salle maintenant monsieur.

Ocampos (4) : 2 février 2019, il y a encore des joueurs qui sont professionnels alors qu’ils ne savent pas faire de touche. Bienvenue en Poussins.

Balotelli (5) : Trop peu de ballons touchés pour arriver à quoi que ce soit mais toutefois dangereux quand il en touchait. Et si le problème de l’OM était son animation offensive plus que son numéro 9 ?

Crédit photo : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

L'Equipe Ultimo Diez