[Ligue 1] Olympique Lyonnais – Paris Saint-Germain : les notes

Enfin un match de Ligue 1 qu’on pourrait montrer à nos amis européens sans rougir ! De la dramaturgie, des grandes performances, du suspense … Tout était là !

Lyon

Lopes (8) : Des arrêts déterminants en deuxième période et une rage de vaincre forcément communicative. De quoi dégoûter les artistes parisiens qui ont osé le défier. Du très très haut niveau.

Dubois (5) : En difficultés pendant la première demi-heure, sa jolie passe décisive sur le but de Moussa Dembélé a lancé son match. Bien plus tranchant dans ses interventions par la suite.

Marcelo (4) : Largué dès son premier duel face à Mbappe, on a imaginé le pire pour le défenseur brésilien. Il s’est repris par la suite, même s’il n’a jamais fait preuve d’une grande sérénité.

Denayer (7) : Son sauvetage de la tête exceptionnel à la 43ème minute est sans aucun doutes le geste du match. Fantasque mais efficace : Les supportes des Gones ont trouvé leur super-héros.

Mendy (7) : Ses montées incessantes et son entente avec Memphis Depay ont fait des ravages sur le côté droit parisien. S’il y a bien un poste où Lyon n’a rien à envier à l’ogre parisien, c’est bien celui d’arrière gauche.

Ndombele (7) : Récupération, orientation : le milieu de 22 ans a imposé sa patte au milieu de terrain. La capacité à se surpasser lors des grandes affiches est impressionnante. Un vrai lyonnais dans l’âme.

Aouar (5) : Sa perte de balle sur le but parisien coûte chère. Légèrement en dedans comparé à ses compères du milieu de terrain lyonnais, même s’il est monté en puissance au fil des minutes.

Fekir (6) : Son penalty inscrit en sérénité est venu récompenser un match sérieux. Une jolie performance lyonnaise face aux PSG passait forcément par là.

Traoré (5) : C’était la saison des vendanges ce soir pour le Burkinabé. Et quand il a réglé la mire, il a trouvé Aréola sur son passage. Son implication défensive a été l’une des belles surprises de ce match.

Depay (5) : Dangereux sur quelques inspirations, il n’a pas toujours pas fait les bons choix après avoir fait la différence. Sa nonchalance sur coups de pied arrêtés a dû agacer plus d’un supporter lyonnais. Il va lui en falloir un peu plus pour viser un top club européen.

Dembélé (7) : Un but de la tête à la 33ème, un penalty provoqué à la 47ème : Dembélé a été décisif face à la meilleure équipe de Ligue 1. What else ?

Paris

Areola (5) : Longtemps impérial et puis une glissade qui réduit sa perf’ à néant. Vis ma vie de Bryan Joubert.

Bernat (3) : La mobylette de Cullera s’est faite détruire.

Kimpembe (5) : Maestro parfois mené à la baguette, un comble.

Silva (5) : Il a défendu debout tout le match. Souvent très bien, jusqu’à son croche patte sur Dembelé …

Kehrer (2) : Autoroute sans limitation de vitesse. A l’allemande.

Alves (2) : Il est passé de succulent à avarié telle une Caipirinha chaude.

Marquinhos (4) : Tabassé comme un Gilet Jaune entouré de CRS lyonnais.

Draxler (5) : De bonnes choses mais toujours difficile d’aller à la guerre avec quelqu’un qui ne se met pas le cul par terre.

Di Maria (6) : Neymar lui avait prêté son costard. Et puis l’ouragan lyonnais l’a emporté.

Mbappé (3) : Des face à face perdus, des mauvais choix et aucun but pour rattraper l’ensemble.

Cavani (3) : Tout pareil qu’Mbappé, les occasions en moins.

Crédit photo : JEFF PACHOUD / AFP

L'Equipe Ultimo Diez