Manchester United – Paris Saint-Germain : les notes

Le théâtre des rêves accueillait le premier tour de la rencontre entre Manchester United et le PSG. Les hommes de Tuchel ont clairement passé la seconde en deuxième période en marquant par deux fois. Belle soirée pour le club de la capitale qui avec ce score de 2-0 prend une option pour la qualification.

Les notes de Manchester

De Gea (6) : Courageux de sa part d’essayer de faire son métier avec des plots devant lui. On a presque de la peine.

Young (4) : Il est brave mais c’est tout. Donc c’est pas terrible dans un tel match. Il faudra songer à investir un jour quand même.

Bailly – Lindelöf (4) : Ils nous font parfois penser à la Ligne Maginot. Les plus grandes heures de la défense donc.

Shaw (4) : Luc n’était pas du tout chaud. On a presque envie de militier pour le priver de Ligue des Champions jusqu’à la fin de sa carrière.

Herrera (4) : Aussi ridicule que les autres.

Matic (5) : C’était bien, le seul clairement au niveau côté mancunien. Jusqu’à ce que Presko se glisse dans son dos pour ouvrir le score, pourtant il aurait dû l’entendre venir avec son enceinte.

Pogba (3) :  Son seul fait marquant de la soirée ? Renvoyer Presko jusqu’à Moscou en passant par Paris. Ça les empêchera pas d’écouter Niska dans les vestiaires après ceci dit.

Lingard (4) : Pas de danse ce soir. En plus il n’a pas été remplacé, ou alors Sanchez (NN) a oublié d’entrer sur le terrain ?

Rashford (4) : Kyky mène toujours au classement des meilleurs jeunes joueurs. Et on en a encore eu la preuve ce soir.

Martial (4) : Il était dans la poche de Verratti puis il s’est blessé. Pas la meilleure soirée de sa vie quand même. Remplacé par Mata (4) qui a fait ce qu’il a pu.

Les notes de Paris

Buffon (6) : La légende italienne n’avait pas grand chose à faire et fidèle à lui même il l’a fait avec brio. Toujours aussi fébrile au pied face au pressing adverse.

Kehrer (5) : A fait le taff défensivement ni plus ni moins. Il nous a habitués à beaucoup mieux dans le dépassement de fonction.

T. Silva (7) : Il a insufflé de la sérénité et a été là pour suppléer les errements de ses officiers. Patron.

Presko (6) : Des absences qui auraient pu coûter très cher. Il s’est bien racheté avec une reprise somptueuse. Premier but un Ligue des Champions qui vaut son pesant de kewkew.

Bernat (4) : De l’apport offensif mais il ne va pas au bout de ses projections ; dommage car elles ne viennent pas couvrir ses carences défensives chroniques.

Marquinhos (7) : Très bon au milieu. En plus de sa justesse de placement le plus marocain des Brésiliens arrive à progresser techniquement dans l’entre jeu pour notre bonheur.

Verratti (8) : S’il continue à sortir des prestations de la sorte qu’on lui ouvre en grand tous les carrés VIP de la Capitale.

Dani Alves (6) : De la générosité pour couvrir ses errements défensifs.

Draxler (5) : En deçà de ses capacités, Julian peut mais doit surtout mieux faire. Frustant.

Di Maria (8) : De retour dans son ancien stade il a voulu (trop) montrer sa valeur en première mi-temps. Malmené par son ancien public, il a répondu de la meilleure des manières en distillant deux assists.

Mbappé (7) : Orphelin de ses potos la pépite s’est démenée et a fait le taff. Son short est aussi rempli que son talent.

Crédit photo: FRANCK FIFE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez