AS Monaco – Olympique Lyonnais : les notes

Il y a bien longtemps qu’un Monaco-Lyon n’avait pas été un match capital tant pour le podium … que pour le maintien. Pourtant , malgré les positions respectives des deux équipes, une seule formation a véritablement été au niveau ce soir. Victoire des monégasques 2-0 qui s’éloignent de la zone rouge.

Monaco

Subasic (6) : Le monstre des penaltys arrêtés est de retour.

Ballo-Touré (6) : Une passe décisive et quelques approximations balle au pied. Heureusement sans gravité.

Badiashile (6) : L’une des raisons de la meilleure tenue défensive de l’ASM, c’est aussi lui. Encore un match juste, sans fioritures.

Glik (4) : Il nous avait fait du bon Glik jusqu’à ce qu’il termine Dembelé par derrière. Mister Kamil Docteur Glik.

Sidibé (5) : Du mieux pour le champion du monde qui retrouve des jambes.

Golovin (6) : Comme l’impression que dans quelques temps, le russe va nous offrir quelques bouffées de chaleur … En net progrès.

Fabregas (6) : Le football est plus simple avec lui.

Silva (6) : Claude Puel mérite son éviction rien que pour l’avoir placardisé.

Martins (6) : Le genre de prêt qui te change une vie, pas ceux que te propose ta banquière.

Lopes (6) : La légende voudrait qu’il soit encore en train de faire reculer Marcelo.

Falcao (4) : Il avait une petite faim, il a décidé de croquer des occaz à pleines dents.

Lyon

Lopes (5) : Abandonné par sa défense il n’a rien pu faire sur les buts monégasques. Une soirée à oublier.

Dubois (3) : Fautif sur le but du break monégasque et ça sous les yeux de Stéphan. C’est pas qu’on t’aime pas Léo mais va falloir attendre un peu pour revêtir une autre tunique bleue.

Marcelo (2) : Est ce que quelqu’un peut, s’il vous plait, lui dire que le concept c’est de stopper les attaquants et non pas courir à côté d’eux ?

Denayer (4) : Se retrouver seul dans une défense, c’est peut être un peu trop pour un homme, même pour lui.

Marçal (NN) : Remplacé en tout début de match par Mendy (3) qui a réalisé l’une, si ce n’est la pire prestation de sa carrière sous les couleurs lyonnaises.

Ndombele (4) : On sent clairement qu’il n’est pas en pleine possession de ses moyens, mais malgré tout, il a essayé d’apporter la verticalité par la passe ou ses projections. Dommage qu’il ait eu beaucoup de déchet.

Tousart (4) : Pas comme ça qu’on le reverra plus souvent.

Aouar (4) : Houssem à un moment donné, il va falloir se réveiller car réaliser un match de la sorte avec ton talent c’est juste IN-TER-DIT.

Traoré (3) : Du déchet technique, de la nonchalance, à un moment, il faut arrêter le massacre et le sortir du 11.

Dembélé (5) : Comme depuis plusieurs matchs, Moussa a brillé par sa capacité à effectuer un travail de l’ombre sur le front de l’attaque.

Terrier (NN) : un peu plus de présence que ces collègues d’attaque mais trop timide. Sorti sur blessure avant la mi-temps et remplacé par Memphis (3). L’OL a donc joué un peu plus d’une mi-temps en infériorité numérique.

Crédits photos : VALERY HACHE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez