Manchester City – Chelsea : les notes

Finale de haut vol en Carambar cup cet après-midi entre Manchester City et Chelsea. Malheureusement le spectacle n’était pas vraiment au rendez-vous (= c’était super naze). A l’issue d’un match poussif c’est Manchester City qui s’impose aux tirs aux buts et qui remporte le trophée.

Manchester City

Ederson (6) : RAS. Ils auraient pu mettre Mangala dans les buts ça aurait été pareil. (enfin peut-être pas pour la séance de tirs au but)

Zinchenko (5) : Il a exactement la même dégaine que De Bruyne. Et cet après-midi il avait aussi le même niveau footballistique. Et c’est même pas un compliment.

Laporte (5) : Il a pris la porte LOL. Remplacé par le gros crâne de Kompany à la mi-temps.

Otamendi (4) : Vous êtes le maillon faible. Au revoir.

Walker (5) : On aime bien ses chaussettes à trous. C’est tout ce qu’on a trouvé à dire.

Fernandinho (5) : Beurk.

David Silva (5) : On trouve toujours que David Silva est un peu fatigué depuis que ses cheveux ont repoussé. Coïncidence ? Sans doute pas.

De Bruyne (5) : Un KDB en-dedans ça n’aide pas à rendre le match palpitant… Wake up Kevin.

Sterling (6) : Il aurait pu faire basculer le match maintes fois… Il l’a finalement fait, au bout du suspense, en transformant son tir au but.

Aguero (5) : Le dernier à avoir aussi bien porté le blond platine était Romain Alessandrini. Aucun rapport avec le talent footballistique donc…

Bernardo Silva (6) : S’il y avait un titre pour le joueur le plus soyeux de la saison, il serait incontestablement attribué à Bernardo Silva.

Chelsea

Kepa (6) : Kepapavoulusortir, Kepapastoppéassezdetirs, Kepàbilbaovadevoirrepartir.

Azpilucueta (6) : Il a su contenir Sterling puis Sané. Et par rapport au 6/0 d’il y a quelques jours, le progrès est immense.

Rüdiger (7) : Couper les trajectoires des centres à grands coups de casque et dégager le ballon le plus loin possible, « Toni » a joué dans sa zone de confort.

David Luiz (6) : On savait qu’il aimait les gros matchs, il s’est aujourd’hui mis en valeur en donnant absolument tout ce qu’il avait, en étant au diapason de son partenaire de l’axe central.

Emerson (5) : Il a tenu la baraque le plus longtemps possible et du mieux qu’il a pu, alors qu’il était l’élément le plus friable de la défense des Blues.

Jorginho (4) : Un match à l’opposée de celui de Kanté avec une première période dans laquelle il a pu s’illustrer par sa maîtrise du tempo de son équipe, avant de s’écrouler devant la vitesse des citizens dans le deuxième acte.

Barkley (4) : Avec un Q.I football frisant le néant, c’est toujours un peu difficile de faire avancer son équipe.

Kanté (6) : Sa montée en puissance en fin de match correspond à la période à laquelle Chelsea a commencé à sortir la tête de l’eau. Ses approximations techniques auront été excusées par son volume de jeu.

Pedro (5) : Sa mobilité est un atout mais sa maladresse l’aura desservi aujourd’hui.

Hazard (7) : Donnez à cet homme une équipe à sa hauteur, par pitié.

Willian (4) : Il aurait pu se distinguer par un peu plus de présence afin de pouvoir peser sur les débats. Il n’en fut rien, mais sa qualité technique lui permet de ne pas trop couler.

Photo crédits :
Adrian DENNIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez