Tottenham – Arsenal : les notes

Après le Chelsea-Tottenham de milieu de semaine, la Premier League nous offrait encore un choc londonien en ce début de week-end. Devant 80 000 personnes, Tottenham recevait Arsenal. Un match hâché, avec deux penaltys et qui se termine par un nul 1-1 où Lloris sauve les Spurs en toute fin de match.

Tottenham

Lloris (6) : Il s’est fait asseoir par Trippier en début de semaine, il était pourtant prévenu… Sauve son équipe en s’allongeant très bien sur le deuxième penalty du match.

Trippier (3) : Le défenseur pourrait bien retrouver le banc après cette énième contre-performance. Semaine à oublier pour lui.

Sanchez (2) : Une grosse cylindrée à première vue, mais une fois en état de marche pas assez de puissance pour faire face à Lacazette ou Aubameyang, ni assez de chevaux pour rattraper Ramsey. Une Harley Davidson acheté sur wish.

Alderweireld (5) : Pour son anniversaire, le Belge rend une copie plus que correcte par rapport à ses partenaires en défense.

Vertonghen (4) : Balle au pied, on repassera.

Rose (4) : Match compliqué pour lui dans son couloir où il n’a jamais su déborder proprement.

Wanyama (4) : Pour sa deuxième titularisation de la saison, on lui pardonnera.

Sissoko (5) : Le Français a fait de bonnes interventions défensives et a su porté son équipe. Cependant, il a enchaîné les erreurs techniques et a parfois foncé la tête baissé.

Eriksen (4) : Très discret, on s’est parfois demandé où le Danois était passé…

Kane (6) : Le prince d’Angleterre n’était pas très inspiré devant le but et a préféré créer le jeu en offrant des caviars à ses coéquipiers. Quel sang-froid sur penalty.

Son (4) : Le Coréen, quant à lui, a un peu trop voulu faire la différence seul et en a parfois oublié ses partenaires. Il a peu à peu disparu en seconde mi-temps avant d’être remplacé par Llorente.

Arsenal

Leno (6) : Il a d’abord cru passer un début d’après-midi banal. Puis avec sa double parade juste avant la mi-temps, tous les supporters des Gunners sont tombés amoureux de lui. Love story.

Monreal (5) : Il aurait pu porter plainte pour harcèlement contre Trippier tant ce dernier est venu l’embêter. L’espagnol a charbonné, mais il n’a pas craqué.

Sokratis (6) : Un lieutenant précieux pour ce genre de bataille. Sa capacité d’anticipation lui a permis de compenser son manque de vitesse. Moins appliqué dans la relance.

Koscielny (6) : Un vrai bouclier antimissile. Sa capacité a détourné les ogives des Spurs a impressionné.

Mustafi (4) : Il n’évoluait pas à son poste de prédilection mais a su faire preuve d’une belle solidarité défensive, jusqu’à son penalty bêtement concédé.

Xhaka (5) : Quand il n’est pas trop dans son assiette techniquement, on peut toujours compter sur lui dans le combat. Un peu trop.

Guendouzi (6) : Aussi chevelu que David Luiz, aussi explosif que David Luiz, aussi agressif que David Luiz… le jeune français a tout pour faire une belle carrière. Contraint de sortir sur blessure à la mi-temps, quel dommage ! Remplacé par Lucas Torreira qui réalise un bon match en remplacement de Guendouzi mais son carton rouge en toute fin de match noircit sa prestation.

Ramsey (6) : Tueur à gage à ses heures perdues, il termine parfaitement le contre assassin des Gunners à la 16ème minute. Un joli cadeau offert aux supporters pour son dernier North London Derby.

Mkhitaryan (5) : Discret pendant la grande majorité de la rencontre, il est sorti de sa boite au meilleur moment sur l’action du penalty d’Arsenal. Dommage qu’Aubameyang gâche la transformation.

Iwobi (6) : Dans tous les bons coups offensivement, il a bien exploité les espaces laissés par Trippier. De quoi renforcer un peu plus sa bonne relation avec Unai Emery

Lacazette (6) : Un miracle qu’il soit encore en vie tant la pancarte « wanted » collée dans son dos crevait l’écran. En pleine bataille, il a quand même trouvé le moyen d’être décisif en lançant parfaitement Ramsey. Remplacé par Aubameyang qui manque l’occasion d’offrir la victoire à son équipe.

Crédits photos : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez