Everton – Liverpool FC : les notes

Le match aller s’était joué dans les dernières secondes, ce match retour n’aura pas connu pareil dénouement. Au terme d’un long match, Everton et Liverpool se séparent dos à dos avec un match nul 0-0. Liverpool perd deux points importants dans la course au titre.

Everton

Pickford (6) : Pickfraud est redevenu Pickford. Jordan a fait oublier sa terrible déconvenue du match aller en sortant plusieurs arrêts cruciaux.

Coleman (6) : Solide comme à l’accoutumée, il a bien muselé le buteur du match aller.

Keane (7) : C’est plus Michael Keane, c’est Michael King wola, impassable les amis. Bien plus à l’aise pour stopper les offensives des Reds que pour ressortir proprement le ballon ceci dit.

Zouma (6) : Une nouvelle bonne prestation à mettre au crédit de Kurt. Maurizio Sarri devrait apprécier.

Digne (5) : Il en a vu de toutes les couleurs avec Mo Salah en première mi-temps. À l’image de son équipe il fut bien meilleur en seconde mi-temps.

Schnederlin (5) : Beaucoup d’imprécisions techniques et une prestation en demi-teinte pour l’international français.

Gueye (6) : Il a rendu une bonne copie. Pas avare en efforts il aura accumulé les kilomètres pour mettre à défaut le milieu adverse.

Walcott (4) : En dépit d’une activité irréprochable, et de nombreux replis défensifs, le feu follet anglais n’aura pas pesé sur la rencontre.

Sigurdsson (6) : De l’élégance en veux tu en voilà pour le maestro islandais. Bien trop seul devant pour faire la différence.

Bernard (5) : Beaucoup d’efforts en vain. Quelques dribbles chaloupés à faire soulever la foule mais trop peu pour marquer le match de son empreinte.

Calvert-Lewin (5) : Pas une partie de plaisir de jouer entre Matip et un Van Djik des grands soirs.

Liverpool

Alisson (5): Pas grand chose à faire. Mais ce qu’il a eu à faire, il l’a bien fait. « Alisson, c’est ma copine à moi »

Robertson (5) : Il a essaye de faire le maximum dans son couloir gauche. Défensivement, Walcott n’a pas vu le jour. Offensivement, il n’a pas vraiment inquiété Coleman.

Alexander-Arnold (4) : Il a raté quasiment tous les coups de pieds arrêtés qu’il a tenté. Après son hat-trick de passes décisives, il est resté muet.

Matip (6) : Dans la lignée de ses matchs précédents, le camerounais monte en puissance aux côtés de Van Dijk. Pas le plus élégant mais il prend des risques pour apporter le surnombre offensivement.

Van Dijk (7) : Si Liverpool concède si peu de buts, croyez-vous, Virgil Van Dijk est bien évidemment en grande partie responsable de cela. Jamais débordé, jamais en panique. The Rock.

Wijnaldum (5) : Il s’est donné comme à son habitude, il a tenté comme d’habitude, il était bien dans le match, comme d’habitude et Klopp a préféré le sortir. En laissant Henderson sur le terrain.

Henderson (4) : On essaye encore de comprendre pourquoi il a encore le brassard et surtout pourquoi il a fait 90 minutes aujourd’hui. Brexit for him.

Fabinho (4) : Muselé par les milieux d’Everton, Fabinho ne s’est pas exprimé comme à son habitude. Et si son association avec Henderson ne lui convenait pas ?

Mané (3) : Oh Mané, Mané ! Où étais-tu aujourd’hui ? Auteur d’un maxi match la semaine dernière face à Watford, il a totalement disparu aujourd’hui.

Origi (2) : Le seul buteur du match aller n’a pas existé et a totalement joué à l’envers aujourd’hui.

Salah (3) : Que de face à face manqués ! La précision chirurgicale qu’il avait la saison dernière semble disparaître au fil de la saison et ce n’est pas une bonne nouvelle pour Liverpool…

L'Equipe Ultimo Diez