Olympique de Marseille – SCO Angers : les notes

Après quinze minutes de jeu, l’OM menait 2-0 grâce à Super Mario, son buteur italien. Et puis, l’OM a déjoué. Ou a plutôt joué comme souvent, avec suffisance et sans fond de jeu. Même face à un Angers amoindri, ça n’a pas pardonné. Score final 2-2 et l’OM peut (quasiment) dire adieu à la Ligue des Champions.

Marseille

Pelé (5): Même quand il ne fait pas de bourde il encaisse des buts. Quand ça veut pas…

Sarr (4) : Pas pire que ses coéquipiers jusqu’à ce monumental high-kick à la Shaolin Soccer qui lui vaut l’expulsion.

Rami (3): On était inquiet en le voyant à l’aise en début de rencontre mais il a tenu à rassurer son monde en balançant une superbe tête en retrait pour Reine-Adelaïde, qui a failli mettre Caleta-Car dans l’embarras. Sans parler du second pénalty angevin.

Caleta-Car (5) : Pleure chaudement en pensant à Bouba Kamara à chaque fois qu’une boulette d’Adil Rami l’envoie au charbon et le pousse à l’erreur individuelle.

Amavi (2) : Bien challengé cette semaine par Christian Quesada des 12 coups de midi dans le cadre de « La descente aux enfers la plus impressionnante de l’année », Jordan était très décidé à perdre le plus de ballons possible dans les pires zones du terrain possible pour asseoir sa domination au classement.

Ocampos (6) : Deux passes décisives, quelques dribbles réussis ainsi que des taquets du futur à ses adversaires. « Luquitas » possède la palette technique la plus étonnante du championnat de France.

Sanson (4): Il pourra faire tous les efforts défensifs qu’il veut, il nous prive chaque semaine de Gustavo et/ou Strootman. Et ça, c’est impardonnable.

Lopez (6): Il faut vraiment aimer son club et son sport pour accepter de se coltiner Morgan Sanson à ses côtés depuis autant de temps sans broncher.

Thauvin (4) : Performance peu inspirée et indigne d’un porteur de brassard pour le petit prince d’Orléans.

Germain (3) : Quelle épreuve de Koh-Lanta a-t-il gagnée pour avoir un totem d’immunité aussi durable ?

Balotelli (7) : Il rentre dans l’histoire de l’OM à la faveur d’une belle balayette sur son vis-à-vis. Cet homme possède autant de vice que de talent.

Angers

Butelle (4) : Il est impuissant sur les deux buts de Mario Balotelli mais se détend bien sur la spéciale de Thauvin.

Thomas (5) : Il a globalement souffert aujourd’hui.

Traoré (5) : Correct dans le jeu, le capitaine du bateau angevin a su remobiliser les siens lorsqu’ils étaient dans la tempête.

Bamba (4) : Comme son confrère Traoré, en moins bien.

Mangani (7) : Sacré tireur de penalty et âme d’Angers, y’a pire comme CV quand même?

Pajot (4) : Pour son premier match en 6 mois, il ne fallait pas s’attendre à des miracles de la part d’un Pajot jamais vraiment brillant.

Fulgini (5) : C’est le joueur le plus intéressant de cette équipe du SCO et il continue à marquer des points.

Capelle (5) : Lui aussi fait partie de ces joueurs du SCO qui auraient pu aller viser un peu plus haut que la bande à Moulin.

Santamaria (6) : Comme d’habitude, l’infatigable Santamaria a fait son match. Si le SCO est aussi haut, c’est en grande partie grâce à lui.

Tait (6) : Utile au SCO, surtout en seconde période, la botte secrète angevine n’a cependant pas réussi à faire mouche aujourd’hui.

Reine-Adelaide (5) : Il perd son duel face à Caleta-Car et est globalement discret, malgré les offensives de son équipe. Muscle ton jeu Jeff !

Crédits photos : Christophe SIMON / AFP

L'Equipe Ultimo Diez