Toulouse FC – Paris Saint-Germain : les notes

Toulouse quasiment sauvé, le Paris Saint-Germain quasiment champion, quel intérêt pour ce match nous diriez-vous ? Et bien juste pour voir Kylian Mbappé marquer, c’eut de l’intérêt. Les notes des 22 acteurs dans cette victoire du PSG 1-0.

Toulouse

Reynet (3) : Baptiste Réné plutôt.

Amian (6) : TADA ! Il est là le prochain produit du centre de formation toulousain à partir pour un gros club. Excellent match encore une fois.

Shoji (4) : Froiji ce soir.

Jullien (6) : Colmateur de brèches officiel.

Sylla (4) : Dagba s’est éclaté dans son couloir et il est en partie responsable de cela.

Sidibé, Sangaré & Cahuzac (4) : Franchement pas ouf sur un terrain de football mais sur un ring ou dans une cage, pourquoi pas.

Durmaz (4) : Le suédois a vendangé un trop grand nombre de situations qui auraient pu être intéressantes pour le TFC.

Gradel (6) : Rien à dire, rien à reprocher. Comme d’habitude. Vrai capitaine.

Sanogo (3) : Pourrait être un meilleur attaquant s’il n’était pas pris de vertiges à trois mètres du but à chaque fois.

Paris Saint-Germain

Areola (5) : Une soirée tranquille, deux arrêts à faire et il les a faits.

Dagba (6) : Tuchel l’aime, il l’a déclaré en conférence de presse. Et on comprend pourquoi. A cet âge là, rares sont ceux qui ont la chance de gratter du temps de jeu dans les grands clubs.

Kimpembe (5) : Quelques sauts de concentration comme à son habitude mais face à Toulouse, ça passe. De belles montées rageuses, des passes qui cassent les lignes. Charaf, tu kiffes ou bien ?

Kurzawa (-2) : Cette coupe, c’est pas possible, faut arrêter les conneries.

Marquinhos (6) : Le petit « O Monstro ». Toujours aussi efficace défensivement comme offensivement. Un but refusé logiquement par la VAR.

Paredes (4) : Le temps d’adaptation, tout ça… à un moment donné, il va falloir montrer autre chose.

Kehrer (7) : Un match très sérieux après son match horrible la semaine dernière face aux Pays-Bas. Un caviar pour Mbappé pour l’unique but de la rencontre, une multitude de duels gagnés : le Kehrer qu’on aime.

Bernat (5) : Dans un poste plus central que d’habitude, ça se sentait qu’il manquait de repères. Peu de ballons récupérés.

Mbappé (7) : Beaucoup d’activités sur le front de l’attaque. Une occasion, un but. Emballé, c’est pesé. Meilleur buteur du championnat.

Nkunku (-1) : Cette coupe aussi, ça suffit.

Choupo-Moting (4) : La mascotte ! Heureusement qu’il est gentil et que c’est un bon coéquipier. Pour le coup, il loupe une méga occasion.

Crédit photo :Pascal PAVANI / AFP

L'Equipe Ultimo Diez