[Liga] Séville – Atletico Madrid : les notes

Dans ce duel d’outsiders, après la défaite du Barça à Levante, Séville et l’Atletico voulaient empocher les trois points histoire de se rapprocher de la tête. Dans un match emballé, où Morata a répondu à Vazquez, les deux équipes se quittent dos à dos : 1-1. Une opération pas terrible pour l’une et l’autre des deux équipes.

Séville

Vaclik (7) : Il a pris l’air en première période. Il a connu la foudre en seconde. Et il est rentré aux vestiaires tranquillement, le torse bombé.

Navas (6) : Un cardio impressionnant, mais une qualité technique toujours aussi moyenne. Récit de sa carrière.

Koundé (5) : Il a certes quitté les Girondins, mais les Girondins ne l’ont pas quitté.

Carlos (5) : Il s’est dit qu’il allait pouvoir imposer son physique tout le match, puis Diego Costa est entré à la mi-temps.

Reguilon (5) : La seconde période était Reguilongue face à Correa.

Gudelj (4) : Après un tacle glissé bien appuyé, il se relève. Avant de jouer avec ses coudes, il regarde bien autour de lui. Il maîtrise parfaitement son football.

Banega (6) : 43 ans, et plus élégant que jamais.

Vazquez (6) : Tellement anonyme aujourd’hui qu’on a oublié de le marquer sur coup de pied arrêté.

Torres (7) : « Oliver : L’année de l’éclosion ? » La 5e saison de cette série culte ne devrait pas non plus manquer de rebondissements.

Ocampos (5) : Il est l’un des joueurs de ce début de saison en Europe et ce n’est pas une blague. Même si ce soir c’était celui de l’OM.

De Jong (4) : Il a connu la Bundesliga, la Premier League et maintenant la Liga. Mais a-t-il déjà convaincu hors Eredivisie ?

Atletico

Oblak (4) : Il a l’habitude d’être masqué avec une défense toujours si près de lui, mais il était plus luchador que super-héros ce soir.

Trippier (4) : A sans doute plus apporté offensivement avec ses mains qu’avec ses pieds. Remplacé par Arias (6) à la pause, qui lui sait centrer et permet à Morata d’égaliser.

Felipe (6) : Le joueur aux interventions les plus propres se trouvait du côté de l’Atletico, pas sûr que ça plaise à Diego.

Hermoso (5) : Mario le Magnifique ? Publicité un peu mensongère quand même. Mais le boulot est fait globalement.

Lodi (3) : Sans arrêt brassé par Ocampos, aspiré sur l’ouverture du score de Séville après avoir provoqué la faute. Un yaourt.

Lemar (4) : Ocampos est le joueur qu’il pensait devenir. Sacrée désillusion. Remplacé par Diego Costa dès la mi-temps, qui a loupé un péno malgré une incroyable passe décisive de la VAR.

Koke (4) : Il lui en faudrait sans doute quelques grammes pour retrouver son rythme.

Thomas (6) : Une journée normale pour Thomas Partout. Même un peu chafouin, on prend.

Saúl (3) : Comme depuis de trop nombreuses semaines. Saúl bien guez.

Correa (5) : S’est retrouvé une raison d’exister sur l’aile en seconde période après 45 minutes à matérialiser le meilleur tube d’Indila.

Morata (6) : Simeone tient définitivement son nouveau soldat pour la pointe de l’attaque. Le déséquilibré de Lagarto peut désormais aller se défouler en Chine.

Crédits photos : Marca / Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez