[Ligue 1] Nimes – Lyon : les notes

Du sang, des bourre-pifs et du déchet. Le programme alléchant du vendredi soir a tourné court entre un Nimes Olympique rapidement réduit à 9 et un OL qui gagne sans convaincre. Score final 0-4 pour les hommes de Garcia qui ne se rassurent pas avant de jouer Leipzig mardi prochain.

Nimes

Bernardoni (3) : Notre international espoir cherche toujours, à 33 ans, à passer un cap. Ce sera pas pour ce soir.

Paquiez (1) : Avec Valls ils ont rejoué Dumb and Dumber.

Briançon (4) : Son discours sur l’agressivité au micro de Paga a donné le ton.

Martinez (2) : Se faire emporter sur une feinte de Bertrand Traoré qui ensuite repique sur son pied gauche, non mais sérieux…

Miguel (2) : A parfaitement relancé Traoré.

Fomba (4) : 4, comme le nombre de millions qu’il a coûté.

Valls (1) : Acclimatation toujours délicate pour Manu à Nîmes, après son échec à Barcelone.

Buadés (3) : Difficile première titularisation en Ligue 1 pour un offensif quand même…

Ferhat (4) : A enflammé le stade des Costières le temps d’une percée solitaire de 30 mètres. Le seul Zinedine à l’avoir fait.

Philippoteaux (3) : Va apporter toute son expérience de la Ligue 2 la saison prochaine.

Ripart (3) : Le Enzo Crivelli blond.

Lyon

Lopes (6) : Décisif à 11 contre 10 face à Briançon puis spectateur.

Tete (5) : Même à 9 contre 11, Tete reste Tete.

Andersen (7) : Soirée tranquille pour l’étudiant Erasmus Danois, est auteur de son premier but en L1. Il peut retourner sereinement aux révisions de ses partiels.

Denayer (6) : Pas grand chose à se mettre sous la dent pour le géant belge, à l’image de ses camarades de la défense.

Rafael (5) : Il est passé au hachoir en fin de première période. Remplacé par Melvin Bard, 19 ans, premier match pro et auteur de quelques gestes intéressants.

Mendes (5) : Dans un match ou les faits de jeu ont offerts la possession à son équipe, il a su orienter avec justesse sans pour autant prendre de risque dans ses passes. On attend toujours plus de lui.

Caqueret (7) : S’il s’est montré un peu fébrile dans l’impact physique à la Meinau pour sa première en L1, la jeune pousse lyonnaise a répondu présent ce soir. Très juste dans la relance et précieux à la récupération, il a également participé à l’élaboration du jeu offensif lyonnais avec quelques passes clés. Très très encourageant.

Aouar (6) : Le retour du prodige lyonnais a fait du bien aux siens même si placé en temps qu’ailier, il n’a pas pu influencer le jeu comme il l’aurait fait au milieu. Auteur du but du 3-0, il signe son retour.

Memphis (8) : Le patron c’est lui. Une Panenka et une frappe de mule pour mettre Lyon à l’abri. Le sauveur des Gones a fait le plein avant la finale de mardi.

Traore (5) : La saison de ski a repris, Traoré s’est offert un superbe slalom sur Florian Miguel pour provoquer le penalty. Malgré de grosses différences individuelles ce soir, Toujours bien trop nonchalant collectivement et pas décisif.

Dembele (3) : Toujours aussi peu influant dans le jeu. Il n’a pas su faire la différence face au provisoire 20ème de Ligue 1 à 9 contre 11. Surprenant, inquiétant.

Crédits photos : Alexandre Dimou/Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez