Bayern Munich – Tottenham : les notes

Dans un match sans le moindre enjeu entre les allemands et les anglais,  chaque équipe a malgré tout essayé de jouer. Le Bayern a tenté de se changer les idées après sa défaite face à Mönchengladbach, alors ce que Tottenham a tenté de continuer à trouver ses marques avec Mourinho. La soirée aurait pu être tranquille pour les locaux (3-1) sans la nouvelle blessure de K. Coman. 

Les notes des Bavarois

Neuer (6) : Il a essayé de jouer arrière-gauche pendant quelques minutes. Pourquoi pas.

Pavard (5) : Le but vient de son côté mais il a essayé de ne le faire oublier en essayant de mettre sa demi-volée hebomadaire. On ne nous la fait pas.

Martinez / Boateng (6) : Heureusement que l’espagnol était là pour aider son coéquipier qui n’est plus que l’ombre de lui-même.

Davies (6) : Le jeune homme à tout donné et il est sans doute le grand gagnant de cette soirée. Bravo petit.

Kimmich (6) : Il est bon de partout de toute façon.

Thiago (6) : Sans surprise, il était en forme. Et c’était beau à voir.

Coutinho (5) : On est toujours pas convaincu. Mais merci pour ce joli but. À dans un mois pour le prochain! 

Gnabry (6) : Le monsieur plus de ce Bayern devant quand le polonais n’est pas là pour faire le show.

Coman (NN) : Après la cheville, le genou… Remplacé par Müller (5) qui a fait acte de présence.

Perisic (4) : C’est pas Lewandowski.

Les notes de Spurs

Gazzaniga (3) : En plus d’avoir un nom de plat espagnol, il est passé à la casserole comme tous les autres.

Walker-Peters (3) : La seule chose qu’il avait en commun avec Kyle ce soir, c’est un demi nom de famille.

Foyth (5) : Son potentiel ne fait aucun doute mais c’est toujours difficile de défendre seul.

Alderweireld (2) : Passif sur chaque but bavarois. Si tu n’avais pas envie de jouer, il fallait le dire Toby…

Rose (4) : La fleur semble de plus en plus fanée.

Dier (3) : S’il n’avait pas son brassard de capitaine fluo, on ne l’aurait pas vu sur le terrain.

Sissoko (3) : C’est pas bon d’énerver Mourinho comme ça… Pas bon…

Lo Celso (2) : Même son jeu d’acteur était raté… NO Celso.

Eriksen (5) : Le seul Real où il risque de signer, c’est celui de la Sociedad.

Sessegnon (6) : Première titularisation et il crucifie Neuer en vingt minutes. Il a déposé sa carte de visite à son nouveau coach.

Lucas (4) : Loin d’être à l’aise à la pointe de l’attaque, il n’a jamais vraiment trouvé ses marques ce soir.

Crédit photo: PA Images / Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez