[Ligue 1] FC Metz – Olympique de Marseille : les notes

Le traquenard de Saint-Symphorien ! AVB avait signalé sa volonté de finir 2019 par deux victoires, il n’aura pas été entendu. Auteurs d’un match très poussif, les Olympiens concèdent le nul 1-1 à Metz. Jouent-ils toujours le titre ? Vos avis au 36 80.

FC Metz

Oukidja (6) : Il n’a pas oublié que Payet l’avait blessé d’une feinte de corps il y a une grosse année. Il s’est vengé pendant 70 minutes avant de s’incliner devant Radonjic.

Udol (6) : Les contours sont approximatifs mais la prestation est, elle, de grande qualité. Prometteur !

Boye – Sunzu (5) : On est ravi d’avoir pris de leurs nouvelles.

Centonze (6) : Toujours régulier, jamais mauvais, Fab from Lens confirme face à un gros.

Fofana (4) : Pas le meilleur Fofana qu’on ait pu voir dans le championnat de France. Son marquage sur le premier but est une faute pro.

Angban (4) : Ex pari raté de Chelsea. Futur ex pari raté de Metz ?

Maiga (5) : Annoncé potentielle cible de l’OM avant le match. Pas sur que s’ils se recroisent avec Kéké Strootman, ils seront copains (le premier va partir, le second ne viendra jamais).

Traoré (4) : Son parcours est une sorte de best-of des clubs trading : Lille, Mouscron, Monaco, Rio Ave, Cercle Brugges … Son match ? On passe sous un tunnel …

Diallo (6) : Le petit soleil qui permet à Metz de sortir de son gris anthracite.

Nguette (6) : Il rentre dans la catégorie des mecs « qui ont fait le meilleur match de leur carrière contre l’OM ».

Marseille

Mandanda puis Pelé (5) : On a trop souvent connu ce changement qui rappelle les pires heures de l’histoire. L’Albatros repousse tout de même un penalty.

Sakai (3) : Il a joué le même jour qu’Alexander Arnold. Autant vous dire qu’on a du mal à croire qu’ils jouent au même sport, alors quant à jouer au même poste….

Kamara – Gonzalez (5) : Finalement pas si inquiétés que ça. L’un s’occupe de jouer les méchants rugueux, l’autre de défendre proprement et de relancer.

Amavi (5) : S’il revient bien, il a encore un sacré boulot à effectuer pour devenir un excellent joueur.

Strootman (4) : Le joueur de devoir par excellence. Il est semble-t-il titularisé quand AVB veut tenir le ballon. Remplacé par Germain qui fait la passe décisive pour Radonjic.

Rongier (4) : Une prestation en deçà de ses matchs précédents. S’il ratisse bien les ballons, il est très brouillon dans leur utilisation derrière.

Sanson (6) : Brouillon, tête dans le guidon etc… mais terriblement perforateur et incisif. Indiscutable dans le 11 et il faut le lui reconnaître.

Sarr (2) : Bouna Sarr a été formé au poste de numéro 10 au FC Metz. Fin de la blague. Remplacé par NR7 (7) qui continue à enquiller les buts et qui se précipite vers son coach pour le remercier, plein de gratitude.

Benedetto (3) : Lui qui était incertain a été plutôt discret ce soir. Tout le monde sait qu’il est très talentueux mais il faut qu’il soit plus décisif.

Payet (3) : Globalement brouillon aujourd’hui, il pâtit de la faiblesse de l’animation offensive de son 11 qui ne se reposait que sur lui.

Crédits photos : IconSport

0

L'Equipe Ultimo Diez