[Ligue 1] Lyon – Rennes : les notes

On ne s’attendait à rien, et on a quand même été déçu. Au Groupama stadium, la farandole de blessés et les banderoles ont rythmé une bien morne fin d’après-midi. Heureusement, Camavinga nous a réveillés juste à temps pour sortir les notes. Score final : 0-1.

Lyon :

Lopes (6) : Décisif sur Bourigeaud puis face à Raphinha, il s’incline en toute fin de match.

Tete (4) : Meilleur Lyonnais face aux Allemands dans la semaine, Kenny fait oublier l’absence du moustachu des Pays de Loire. Peu aidé par la personne située devant lui.

Andersen (4) : Enrhumé par Camavinga. Les mioches ont toujours le don de vous refiler la crève.

Denayer (5) : Propre. Dans ses interventions et son bouc parfait.

Rafael (4) : Toujours du mal dans le domaine défensif mais ca fait 14 ans maintenant. Il a décidé de couper du petit bois de temps à autre. +1 pour le tacle désespéré.

Tousart (3) : Volontaire. Hélas volontaire n’est pas un métier.

Caqueret (5) : Impressionnant dans les petits espaces. Il aurait pu inscrire son premier but en Ligue 1 si Mendy ne s’était pas envolé.

Reine Adelaïde (non noté) : Nouvelle victime de Rongoni, alias Docteur Maboul. N’a pas pesé sur la première partie du match, remplacé par un Traoré virevoltant.

Aouar (6) : Bandé autour de deux doigts, Houss’ avait sa tenue des grands jours. De plus en plus mature dans sa gestion des ballons importants, et c’est toujours un 98.

Depay (4) : Deuxième victime de Rongoni. Handicapé par une gêne pendant une bonne partie de la première mi-temps il n’a rien fait de bon. Remplacé par Terrier qui se sait pas où se situer.

Dembele (3) : Il est moins bien, on le savait déjà, mais il semble surtout en difficulté dès que Memphis s’approche trop de sa zone. Et c’est embêtant.

Rennes :

Mendy (6) : Un double arrêt décisif en fin de match pour préserver le score. La Ligue 1 aime ça.

Maouassa (7) : La blessure de JRA en début de match a dû le rassurer, surtout quand il a vu Traoré rentrer. Super match avant que Rafael lui mette un sacré tampon.

Morel (6) : Surnommé « la truite » par quelques supporters lyonnais, il s’est bien vengé en muselant Dembélé.

Da Silva (6) : Une après-midi bien plus tranquille que prévu face à un pale duo Dembele – Depay.

Traoré (5) : Un latéral qui sait attaquer et défendre. L’OL pourrait s’en inspirer.

Raphinha (6) : Le plus brésilien des joueurs sur le terrain. En même temps, c’était lui ou Rafael.

Lea-Sliki (5) : Souvent entre les lignes, il donne un excellent ballon à Grenier, que ce dernier a mal négocié.

Grenier (6) : Stephan l’avait mis à la cave, Grenier devrait vite en sortir.

Camavinga (8) : Sérénité, justesse, sagesse, 17 ans. Ça ne va ensemble que si c’est pour parler de Camavinga. Il permet aux siens de rentrer en Bretagne avec les trois points.

Bourigeaud (5) : Pas loin d’inscrire un sublime coup franc devant le maitre de la discipline. Maudit Lopes !

Niang (5) : Le meilleur des Niang depuis Mamadou s’est retrouvé très isolé devant.

Photo crédits : Iconsport

0

L'Equipe Ultimo Diez