[Premier League] Arsenal – Manchester City : les notes

Deux équipes à la forme sinusoïdale et loin de leurs objectifs et pourtant, un duel entre Arsenal et City, c’est toujours vendeur et bandant. Bon, le duel a tourné court, en vingt minutes c’était bouclé. Et on a vu des gros plans sur Lacazette sous Lexomil. Arsenal coule, City va un peu mieux et se rassure derrière. 0-3. C’est dur.

Arsenal

Leno (6) : Il a beau être un super-héros, il est entouré de trop de super-zéro.

Kolasinac (Non noté) : Ne sauve les fesses d’Ozil que lors des car-jackings. Très vite remplacé par Saka (5) qui a eu le mérite de se battre malgré le contexte.

Sokratis (2) : La Grèce en crise, et personne pour le sauver.

Chambers (2) : Si Tony Adams regarde son successeur, il va sans doute devoir ressortir ses meilleurs bouteilles.

Maitland-Niles (4) : A quelques mois des JO 2020, le 4×400 anglais tient son finisher.

Torreira (4) : Aime beaucoup la bagarre mais pas toujours le football.

Guendouzi (3) : KDB l’a transformé en Karim des Déguns.

Martinelli (5) : Du talent à revendre. Mais terriblement seul.

Ozil (2) : Grosse paire de couilles en dehors du terrain. Moins actif sur les prés.

Pepe (3) : La descente aux enfers continue.

Aubameyang (3) : Toujours un problème d’efforts.

Man.City

Ederson (6) : On aurait bien dit qu’il s’est bien remis du virus qu’il avait contracté en milieu de semaine mais il n’a tellement rien eu à faire qu’il pourrait très bien être encore malade et personne ne s’en rendrait compte.

Walker (6) : L’élément défensif le plus fiable des citizens ces derniers temps a fait un match à son image.

Fernandinho (7) : Un défenseur central, une sentinelle, un relayeur et un meneur de jeu. Tout ça dans le même corps et avec le brassard de capitaine.

Otamendi (5) : Même dans un match à sens unique, il réussit à faire des erreurs individuelles. Heureusement sans conséquences pour les siens.

Mendy (5) : Il a réussi à retrouver la forme. Maintenant il n’y a plus qu’à retrouver le reste.

Rodri (7) : Il s’est fort bien remis du derby de Manchester et a offert au milieu de terrain des Gunners une opposition féroce.

Gundogan (6) : Pas forcément le joueur qui s’est le plus mis en lumière côté Manchester aujourd’hui mais il a su faire tenir son équipe en place.

Foden (7) : Personne n’a compris à quel poste il jouait mais ça ne l’a pas empêché de mettre ses coéquipiers dans de superbes dispositions.

De Bruyne (10) : Il n’a eu besoin que de 45 minutes pour faire passer Arsenal pour une équipe de PH. Une masterclass sans lâcher une goutte de sueur.

Sterling (7) : Il n’a même pas fait un si bon match que ça quand on connaît ses standards. Mais à côté d’un De Bruyne à ce niveau, difficile de ne pas s’illustrer.

Jesus (6) : Tout ce qu’il a fait de bien, il l’a fait dans les 10 premières minutes. Pour le reste, il a partagé entre mauvais choix ou mauvaise exécution.

Crédits photos : IconSport

0

L'Equipe Ultimo Diez