Paris SG – Montpellier HSC : les notes

Les joueurs de la Paillade avaient promis une rencontre rugueuse aux Parisiens. Franchement pas suffisant pour inquiéter un PSG serein. (Très) large victoire 5-0 pour la bande à Neymar, à un peu plus de deux semaines du déplacement à Dortmund.

Les notes des Parisiens :

Navas (n.n) : Je m’ennuie. C’est le vide. Déesse, détresse, le spleen c’est l’hymne à l’ennui d’être. Je m’ennuie.

Meunier (5) : N’a pas envoyé ses centres au ciel. Bon match du coup.

Kouassi (5) & Kimpembe (5) : Qui a gagné la partie de Cluedo ?

Kurzawa (5) : Son but (oui, oui) sauve son match assez moyen.

Gueye (6) & Verratti (6) : Samedi soir très très calme pour ces messieurs.

Sarabia (8) : Man of the match.

Di Maria (7) : Excellente performance.

Neymar (7) : Teinture rose flash, initiation de ses adversaires au French cancan… hommage à Michou réussi !

Mbappe (6) : On préfère Mbappe au Neymar Wish qu’on a vu ce soir.

Les notes des Montpelliérains :

Bertaud (-) : Il aura profité un quart d’heure de la suspension de Rulli avant d’oublier les règles du football. Baptême du feu brûlant et forcé pour le petit Carvalho (3)

Le Tallec (3) : Le chenapan veut jouer l’Euro avec la Russie mais c’est niveau Biélorusse ce soir.

Hilton (3) : Une de plus une de moins.

Congre (2) : Savanier pour Congre, décroisée imparable.

Souquet (4) : Cantonné aux tâches défensives, l’ancien Niçois n’a pas changé grand chose à la déferlante parisienne. +1 pour le sombrero contré face à Neymar.

Ferri & Savanier (5) : Les Gipsy King en concert au Parc des Princes. Combatifs mais impuissants.

Oyongo (3) : À l’instar de Souquet, il s’est contenté de défendre, pas assez bien.

Laborde (-) : Sacrifié sur l’autel du carton rouge du gardien de but.

Mollet (3) : Match compliqué pour le Neymar du 34, qui a rendez-vous demain chez Sympa’tif Rue Gambetta à Montpellier pour une petite coloration.

Delort (4) : Amputé de son compère d’attaque, l’international algérien n’a rien pu faire pour empêcher le naufrage de son équipe malgré sa combativité.

Crédit photo : Anthony Dibon/Icon Sport

Diezista en freelance entre Madrid et Bordeaux. Souvent au stade, toujours dans l'info.