[Ligue 1] PSG – Lyon : Les notes

Notre Ligue des Talents nationale nous a fait vibrer ce soir avec le choc de la 24ème journée de Ligue 1, Paris Saint-Germain – Olympique lyonnais, qui a vu les Parisiens s’imposer 4-2 au terme d’un match haletant dans lequel les joueurs du PSG ont joué à se faire peur, comme un avant goût de Ligue des Champions…

La bande à Toto

Navas (4) : On l’a déjà vu plus ferme et plus serein.

Meunier (5) : Il s’est moins fait remarquer que ses 3 compères de la défense et pour une fois, ça joue en sa faveur.

Kehrer (4) : Vraiment pas facile de défendre quand t’es seul derrière avec Kurzawa et Meunier en latéraux.

Kimpembe (3) : Il aurait peut-être mieux fait de se faire exclure en fin de première période parce que la suite n’était pas plus glorieuse.

Kurzawa (5) : Tout le monde s’attendait à ce qu’il prenne un bouillon face au petit de 16 ans mais il a été monstrueux… Jusqu’à la sortie du petit de 16 ans.

Gueye (4) : C’était un gros test pour lui avant la Ligue des Champions, et il n’a jamais vraiment élevé son niveau de jeu.

Verratti (6) : La machine à laver italienne était réglée en mode économie d’énergie.

Draxler (7) : Prouve encore qu’il peut être bon… Quand un certain numéro 10 n’est pas là.

Di Maria (9) : Les rafales de vent lui ont donné une vitesse supersonique, l’absence de Neymar l’a propulsé sous les projecteurs. Et en plus il fait marquer Cavani. Héros.

Mbappé (6) : Une ligne de stats qui progresse, mais qu’en est-il de Kylian lui-même ? Parce qu’honnêtement, ses dernières prestations nous laissent souvent un goût assez amer dans la bouche…

Icardi (6) : On dit de lui que c’est un attaquant de surface qui ne sert pas à grand chose en dehors, mais il semblerait qu’il soit encore meilleur quand il est hors-jeu. Des buts et des passes décisives à gogo.

La bande à Roudi

Lopes (5) : Mieux aidé par la ligne du hors-jeu que par ses coéquipiers. Un des rares au niveau ce soir.

Marçal (1) : Le douzième homme du PSG.

Denayer (4) : Les cheveux dans le vent et pas seulement d’ailleurs…

Marcelo (4) : La charrette est toujours aussi bien accrochée.

Rafael (3) : Ce soir, on aurait dit son frère jumeau qui joue à Nantes.

Tousart (4) : La première mi-temps a dû lui donner envie de partir au plus vite chez nos voisins allemands.

Mendes (3) : L’erreur de casting se confirme semaine après semaine.

Aouar (4) : Aouar se réveille et l’espoir renaît… mais il était trop tard.

Terrier (5) : A sonné la révolte avec l’aide de Navas.

Cherki (4) : On se demande ce qui fut le plus difficile : affronter la défense parisienne ou devoir écouter les consignes incessantes de Rudi Garcia.

Dembélé (4) : Fantôme en première mi-temps, le joueur formé au PSG a ensuite retrouvé le plaisir de jouer à la maison.

 

Crédits photo : Icon Sport

 

L'Equipe Ultimo Diez