[Ligue 1] Amiens SC – Paris SG : les notes

Enfin le match de Dortmund arrive pour les Parisiens. Mais avant ce rendez-vous européen, il fallait passer par Amiens et son stade de la Licorne, sans Neymar, Mbappé, Meunier ou Kimpembe. Peu en réussite, les Amiénois avaient besoin d’un exploit pour croire encore au maintien. Ils y ont longtemps cru, mais leur trois buts d’avance n’ont finalement pas suffit dans ce match complètement fou (4-4).

Les notes des joueurs d’Amiens :

Gurtner (5) : Il a sauvé la baraque plus d’une fois avant d’offrir le 3e but aux parisiens. Dommage de saborder son propre boulot mais après tout, c’est du Amiens’ Style.

Aleesami (6) : Pas impressionné par la nouvelle coupe de Di Maria.

Chedjou (5) : Le vieux briscard finalement battu par un 2002.

Opoku (5) : Le peu de complémentarité entre les deux attaquants adverses lui ont facilité la tâche.

Calabresi (6) : Un Bernat sauvage s’est faufilé dans son dos pour glisser une passe plus que décisive.

Diabaté (6) : Une contre-attaque menée comme un grand pour aller chercher le 3e but d’Amiens. Et s’offrir un petit salto en prime.

Zungu (5) : La rampe de lancement de chacune des contre-attaques amiénoises, avant de souffrir les 30 dernières minutes. Comme toute son équipe.

Blin (5) : Un peu plus de déchets que son compère au milieu pour ressortir les ballons, mais pas impressionné par le double pivot parisien. C’était vrai, jusqu’à l’entrée de Verratti.

Otero (5) : Il souffre de la comparaison avec les trois autres buteurs amiénois du jour.

Kakuta (8) : C’est avec ce genre de match qu’il nous rappelle le joueur qu’il était censé devenir.

Guirassy (8) : Le meilleur attaquant de la journée, c’est bien lui.

Les notes des joueurs de Paris :

Navas (4) : Dire qu’il écarte plusieurs ballons chauds…

Herrera (3) : Un point pour le but.

Kouassi (4) : Soirée NBA entre défense catastrophique et gros dunks sur Gurtner.

Thiago Silva (0) : Frappé d’amnésie. Comment défendre, comment se placer, là où il habite, la signification du brassard qu’il porte… Il semble avoir tout oublié sauf le fait qu’il y a Ligue des Champions dans 3 jours.

Bakker (5) : La nouvelle doublure officielle de Bernat.

Di Maria (4) : Disparu pendant 45 minutes puis revenu de nulle part à l’image de son équipe.

Paredes (3) : Suspense pour la place de titulaire aux côtés de Verratti.

Gueye (2) : Il a explosé sous la pression amiénoise, ça promet pour mardi.

Draxler (3) : Que sa passe dans la surface après le but amiénois trouve preneur aurait fait de lui le meilleur milieu parisien, rendez-vous compte.

Cavani (4) : Remonte en puissance au fil des semaines afin d’offrir le 200e au Parc prochainement.

Icardi (5) : Pas vu avant son tap-in à la 75’. Icardismo.

0

L'Equipe Ultimo Diez