[Ligue 1] Paris SG – Bordeaux : les notes

Oubliée la frustration du match à Dortmund, le Paris Saint-Germain s’est remis la tête à l’endroit ce dimanche en dominant non sans mal les Girondins de Bordeaux (4-3) en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Un match rocambolesque, entre l’ouverture du score girondine, le 200e but de Cavani avec le PSG  et la boulette signée Rico. Les notes des 22 acteurs sponsorisées par Stéphane Guy.

Les hommes de Tuchel

Rico (2) : «Oui, vous savez, l’ancien gardien de Séville ! […] Il est malheureux l’ancien de Séville ![…] Il s’est envolé, pour une fois, l’ancien gardien du FC Séville !»

Kehrer (5) : «La bonne sortie de balle de Marquinhos !»

Thiago Silva (non-noté) : Blessé et remplacé par Gueye (5). En début de partie. «Il a fallu trois minutes quinze me dit Laurent Lachand, trois minutes quinze ! M’enfin si ça vous plaît ça Eric…»

Kimpembe (5) : «Quand ce n’est pas son frère… c’est bien lui !»

Bernat (6) : Très à l’aise dans son couloir pour son retour à l’occasion de ce «match post Paris Saint-Germain – Bayern Munich.»

Verratti (5) : «Lui qui reste autant de temps au sol que debout par match.»

Marquinhos (8) : «Il avait annoncé en conférence de presse que son équipe répondrait présent ! Bon, son équipe est pas forcément là mais euh, lui au moins il est là et bien là !»

Di María (7) : «On va le laisser rentrer sur son pied gauche encore, invraisemblable Eric ! Invraisemblable.»

Neymar (6) : «Ah, Mbappé il s’est heurté à Kwateng.»

Cavani (200) : «Voilà ! Lui et Di María cette fois ne fêtent pas un anniversaire mais un but !»

Mbappé (6) : Un bon tap-in «EEEEEET LE BUUUUUT DU GÉNIE FRANÇAIS !!!»

Les hommes de Sousa

Costil (6) : Le sosie officiel de Giroud a fait son match et a évité la déroute à son club.

Sabaly (4) : «Sabaly, il a tellement resserré le marquage sur Di Maria que c’est Benito qui s’en occupe maintenant» ?

Pablo (4) : «Pablo il joue gardien devant Costil» Stéphane découvre le poste de défenseur.

Koscielny (4) : Il a lâché son marquage pour être aux premières loges sur le 200e but de Cavani.

Benito (4) : Encore plus en retard que la SNCF.

Kwateng (4) : «Eh oui mais aussi Mbappé, Kwateng et Cavani ils se connaissent bien, ils ont été champions d’Europe des moins de 19 ans ensemble.»

Basic (5) : Il n’a touché le ballon que pour tirer les coups de pied arrêtés.

Otavio (4) : On ne sait pas s’il a une cape d’invincibilité ou s’il est super fort à cache-cache, mais ce qui est sûr c’est qu’on ne l’a pas beaucoup vu.

Kalu (4) : «Il avait presque trop de temps pour s’appliquer.»

«Wong» (4) : Son but a interrompu la dispute qui allait éclater entre Stéphane Guy et Eric Carrière. Et ça, on ne lui pardonnera jamais.

De Préville (4) : «L’INÉPUISABLE DE PREVILLE» était un peu moins remuant que Haaland.

Crédit photo : Icon Sport

0

L'Equipe Ultimo Diez