[Ligue des Champions] Chelsea FC – Bayern Munich : les notes

C’est plus qu’une option que le Bayern Munich a pris, à Stamford Bridge, en gagnant 3-0. La défense de Chelsea a pris l’eau en deuxième mi-temps, sous les assauts de Gnabry, Lewandowski et Davies. Seul bémol du match côté munichois, la nouvelle blessure de Coman.

Les joueurs de Chelsea :

Caballero (5) : Lâché par sa défense face à un Gnabry qui a tranquillement installé son campement dans sa surface.

Azpilicuelta (4) : Une glissade qui coûte un but qui pèse lourd dans la balance. Steven Gerrard est vengé.

Christensen (3) : Bouffé en trois minutes par le duo Lewandowski-Gnabry. Il est solidaire de Tottenham, voilà tout.

Rudiger (3) : On l’a vu tenté une percée de 50m. Rien que pour ça, ce match valait le coup.

James (4) : Une 2e mi-temps passée dans les rétros de Davies et Gnabry et les trois buts viennent de son côté.

Jorginho (4) : Un carton jaune complètement débile qui le suspend pour le retour. On salive de voir son duo avec Verratti à l’Euro.

Kovacic (6) : Besoin de casser des lignes au milieu ? Vous savez qui appeler.

Alonso (3) : Il avait juste la flemme de jouer le match retour vu le résultat du soir, donc petite gifle sur Lewandowski et le voilà dispensé. Comme la fille de ta classe qui séchait toujours l’EPS au lycée.

Barkley (2) : Mon stream a dû bugger, je l’ai pas vu faire une seule bonne chose du match.

Giroud (5) : Avec Boateng, il s’est lancé dans un remake du combat Wilder vs Fury. Sans les coups de poing. Et sans le KO final évidemment.

Mount (5) : On sent qu’il a du ballon mais Davies va bien trop vite pour lui et il doit encore muscler son cerveau. L’apprentissage passe par ce genre de match.

Les joueurs du Bayern Munich :

Neuer (6) : Une relance cata mais il prend toujours autant de place dans ses cages.

Pavard (4) : Maîtrise l’aquaplaning et la demi-volée, mais pas son couloir droit.

Boateng (5) : Il n’a pas toujours su quoi faire du ballon. Sans doute impressionné par celui qui fait la une de L’Équipe.

Alaba (6) : Serein, son repositionnement dans l’axe ne manque pas au couloir gauche du Bayern au vu de la bombe canadienne qui le remplace.

Davies (7) : Des jambes de feu qui le portent sans arrêt vers l’avant. Capable de percées offensives mais aussi de bons retours à la course. Suspicion de dopage au sirop d’érable.

Thiago (6) : Petite promenade de santé agrémentée de bons ballons bonifiés. A l’origine du premier but de Gnabry.

Kimmich (5) : Tellement disponible pour ses défenseurs qu’il finit par ne plus les laisser respirer.

Gnabry (7) : Muselé en première période, il devient incontrôlable en seconde mi-temps.

Müller (7) : Appelez-le « l’homme libre ». Il a inventé des lignes de passes pour offrir de somptueuses ouvertures. En revanche son combo demi-tour/tête en arrière n’est pas aussi élégant que ses petites chaussettes.

Coman (4) : Ce soir, il n’a inquiété personne à part DD et les caméras. Sorti sur blessure, il va être urgent de coffrer le chat noir qui lui colle à la peau.

Lewandowski (7) : D’abord apeuré par Caballero, il a préféré mettre son talent et ses passes au service de Gnabry avant de remarquer son but traditionnel.

0