0

Au vu de la médiocrité des Trophées UNFP, Ultimo Diez vous propose ses propres awards sur le championnat de France 2014-2015.  Avec pas moins de 5 Trophées, cette première édition couronnera VOS lauréats. En effet, Ultimo Diez vous laisse le choix d’élire les vainqueurs et ce, pour chaque catégorie. Les vainqueurs de ces trophées seront annoncés le lundi 18 Mai, à la suite d’une cérémonie riche en surprises et en émotion.

 Les 5 Trophées UFDP de la rédaction Ultimo Diez sont les suivants :

 – Trophée @Tiinho_Mendes, contours Propres. Récompensant le joueur ayant sans doute passé plus de temps chez son coiffeur que sur les terrains d’entrainement.

– Trophée Pierre Menes, hippopotamus. Récompensant le joueur qui considère qu’un grec en entrée, un grec en repas, et un grec en dessert, bah c’est un repas équilibré.

– Trophée Mario Gotze, meilleure Wag. Récompensant la compagne que tu aimerais bien coincer entre deux petits four en loges VIP.

– Trophée Everton et Souza, le plus gros raté de la saison. Récompensant la fausse bonne idée. Ou juste la fausse idée d’ailleurs.

– Trophée Patrick Sebastien, Ah si tu pouvais fermer ta gueule. Récompensant l’homme qu’on aurait beaucoup plus apprécié s’il était muet.

Trophée @Tiinho_Mendes, Contours Propres

propre

Layvin Kurzawa (AS Monaco) : Arrière gauche de l’AS Monaco, il a presque réalisé un sans faute cette saison, pas une journée sans qu’il ne soit passé chez le coiffeur. A plus soigné son dégradé que ses débordements.

Alexandre Lacazette (Lyon) : Le meilleur buteur de Ligue 1 n’a pas toujours eu le look parfait, des tresses, des crêtes hasardeuses … il n’était pas sur le bon chemin. Cette saison grâce à son travail et son coiffeur il a su remonter la pente et faire taire les critiques. Des contours propres de la 1ère à la 38ème journée, sans doute ce qui lui a permis de faire une si grosse saison.

Claudio Beauvue (Guingamp) : Il était surnommé Claudio « AIR » Beauvue pour sa capacité à marqué de la tete. Force est de constater qu’il faudra maintenant l’appeler Claudio « Hair » Beauvue. Ses contours ont illuminés les pelouses de Ligue 1 et d’Europa League cette saison.

Paul-Georges Ntep (Rennes) : PG Ntep était plus connu pour sa pointe de vitesse qui fait des ravages sur nos pelouses de Ligue 1. Cette saison il a rajouté une corde à son arc, ses contours.

Trophée Patrick Sébastien, Ah si tu pouvais fermer ta gueule

ta-gueule

Pierre Menes (Canal+) : Toujours prêt à donner son avis et à l’ouvrir pour dire des conneries, Pierre Menes est le gros favori pour la prestigieuse récompense.

Pascal Dupraz (Evian TG) : Entre conférence de presse tapageuses et attaques personnelles sur collègues, Pascal Dupraz  a fait fort cette saison. Souhaitons lui de descendre dignement, et si possible, sans parler.

Rémi Vercoutre (Caen) : C’est la surprise de la catégorie. Son trash-talking sur Grenier a joué en sa faveur. Petit bémol, il avait la langue plus pendue quand il ne jouait jamais.

Stephane Guy (Canal +) : Pour sa blague sur Coulibaly, sa question sur les orientations religieuses de Demba Ba, il a très vite marqué des points. L’homme de J+1, qui a cette fâcheuse tendance à parler d’argent à chaque rencontre de Ligue 1, est nominé pour sa constance dans l’exercice.

Trophée Mario Gotze, meilleure WAG de Ligue 1

wag

Charlotte Pirroni (Thauvin) : A peine 3 mois comme Wag et déja une nomination pour Chacha. Elle, qui a raté de peu l’écharpe de Miss France, pourra t-elle sauver sa saison avec ce trophée ?

Rose Bertram (Van Der Wiel) : Plus actif sur Instagram que dans son couloir droit, VDW arbore de nombreuses photos façon »Post bad couple » avec sa magnifique copine Rose Bertram. Pour les amateurs de curly hair.

Ophélie Meunier (Matuidi) : La légende voudrait que Matuidi ait mis quelques plats du pied à la superbe journaliste de Canal. Il ne nous avait pas habitué à de si lourdes frappes.  Matuidi CHARO !

Adeline Jallet (Jallet) : L’outsider de la catégorie. On espère pour Ade que les saillies du Divin Chauve sont moins tranchantes que ses interventions défensives.

Trophée Everton Souza, raté de la saison

ratesaison

Doria (Marseille) : Annoncé comme un grand espoir, il n’aura foulé que les pelouses de CFA2. Reviendra ? Reviendra pas ? La suite au mercato d’été.

Claude Makelele (Bastia) : Le « Grand Frère » du PSG a voulu passer Papa du groupe Bastia. Grand frère veut grandir trop vite, mais il a oublié que rien ne sert de courir, grand frère.

Abdelaziz Barrada (Marseille) : L’infirmerie de la Commanderie n’avait plus connu un si gros squatteur depuis Julien Rodriguez.

Djibril Cissé (Bastia) : Revenu en Ligue 1 l’an dernier pour atteindre les 100 buts, l’ancien international français ne les a pas atteint cette saison. Pire même il finit la saison avec 0 but marqué. Zéro, la tête à Toto (Squillaci).

Trophée Pierre Menes, Hippopotamus

mange

Fares Bahlouli (Lyon) : Entre Crack et Craquinette de LU, il n’y a qu’un pas que Fares a franchi. A défaut d’avoir foulé les pelouses de Ligue 1 il a foulé celles de Merano pour une cure d’amaigrissement bien méritée.

Matthieu Bodmer (Nice) : Jeremstar dirait de lui qu’il est gras comme un loukoum, et il aurait bien raison.

Jordan Ferri (Lyon) : Deuxième pur produit de la formation lyonnaise, il ne lésine pas sur les tacos et ça se voit. Et si l’Ecole des Champions était avant tout l’Ecole des Plats en Sauces ?

Marc Planus (Bordeaux) : S’il a craqué un fumi pour sa dernière à Lescure, ça faisait bien longtemps qu’il avait craqué pour le pâté et le vin rouge. Un personnage qui nous manquera. A nous, mais aussi à son épicier.

Ainsi s’ouvre la première cérémonie de remise des Trophées UFDP, organisée par Ultimo Diez ! Vous avez cinq jours (jusqu’au samedi 16 mai) pour voter, la remise des trophées aura lieu le lundi 18 mai au soir !