0

C’était dans les tuyaux depuis quelques semaines, c’est désormais officiel Kevin Trapp  le gardien allemand de 24 ans vient de s’engager avec le club de la capitale pour la modique somme de 9,5 millions d’euros + bonus. Mais qui est donc ce Kevin Trapp ? Présentation d’un homme au flow plus que validé.

123081984

Natif de Merzig, Kevin Trapp est passé par toutes les équipes de jeunes avec la Nationalmannschaft, des U18 aux U21.  C’est à Kaiserslautern son club formateur qu’il commence sa carrière pro, il fera partie de l’équipe qui remontera en Bundesliga.  Il jouera ses premiers matchs en Bundesliga avec Kaiserslautern avant de signer avec Francfort lors de la descente de son club formateur en Bundesliga 2.

A Francfort  depuis trois saisons il a réussi à s’imposer rapidement et à prendre la place du titulaire Nikolov. En quelques temps il est devenu l’un des cadres du vestiaire, devenant même le capitaine de cette équipe l’année dernière.

En sélection, la Nationalmannshaft dispose d’un excellent vivier de talents au poste de gardien de but. Entre le meilleur gardien du monde Manuel Neuer et les autres comme Ter Stegen, ou encore Leno , difficile pour Trapp de se faire une place. Mais dernièrement Joachim Low le sélectionneur allemand, a évoqué le nom du désormais ex gardien de Francfort comme candidat potentiel à la sélection allemande.

 

Son profil, ses qualités et ses défauts

kevin-trapp

Kevin Trapp est un gardien complet et régulier dans ses prestations, qui commet très peu d’erreurs. Il est très bon sur sa ligne à l’instar d’un Salvatore Sirigu et aussi bon en un contre un.  A 24 ans il dispose bien sur d’une bonne marge de progression et pourrait être un concurrent intéressant à Sirigu auteur d’une saison décevante et agaçante par moment.  Les défauts de Salvatore Sirigu étant principalement son mauvais jeu au pied et ses non-sorties aériennes, il est bon de savoir qu’il s’agit  aussi des aspects que doit développer Kevin Trapp même s’il semble légèrement meilleur que l’italien dans ces domaines.

Le jeune gardien allemand est assez sujet aux blessures, il a déjà contracté trois blessures qui l’ont éloigné au moins deux mois des terrains depuis le début de sa carrière.

D’après le bihebdomadaire allemand Kicker, Kevin Trapp était le gardien le mieux noté lors de la saison 2012-2013 de Bundesliga.  La saison dernière il était le 4ème gardien le mieux noté  en Bundesliga.  Gardien de la deuxième plus mauvaise défense de Bundesliga il se distingue néanmoins par son nombre d’arrêts conséquent : 62 en 22 matchs joués. Autre statistique intéressante, Kevin Trapp est le 5ème meilleur gardien d’Europe en termes d’arrêts de pénalty (6 penaltys arrêtés sur 15 soit 40%). Des statistiques qui permettent d’être confiant quant au niveau de jeu du gardien.

Petit bémol tout de même au niveau de sa faible expérience au niveau européen puisqu’il n’a disputé que 9 matchs d’Europa League avec son club de Francfort en 2013-2014. Une campagne européenne dans laquelle il aura laissé des mauvais souvenirs aux Girondins de Bordeaux car il avait réalisé une énorme prestation face au club français.

Le recrutement de Kevin Trapp est intéressant, un pari qui peut s’avérer payant lorsque l’on voit le niveau de jeu affiché par Salvatore Sirigu l’an dernier. Disposant sans doute d’une bonne marge de progression c’est un jeune gardien qui, au pire sera un bon numéro deux, au mieux  s’imposera comme un très bon titulaire.  Reste à savoir comment tout cela sera géré par le coach parisien Laurent Blanc qui on le sait n’était plus du tout fan de Sirigu et en était très agacé lors du dernier exercice.

Enfin, Sirigu étant très apprécié dans les vestiaires on espère que cela ne portera pas préjudice au nouveau venu dans son adaptation.