0

Après avoir été informé que le dernier #UltimoFlow de mon « collègue » @albazalaza remettait en cause la prestance de Mattia Destro. Je me suis senti obligé de répliquer à ma manière. Incapable de rester impuissant face à une telle injustice, j’ai décidé d’entamer à mon tour une chronique qui rendra hommage au petit prince d’Ascoli.

Chaque mois, nous allons revenir tous ensemble main dans la main sur les aventures de notre attaquant préféré et sa barbe saillante.

Août était assez particulier pour Mattia, il savait qu’il n’allait pas rester à Rome, par conséquent les jours qui suivaient allaient se montrer décisif pour son futur. Les négociations avec Monaco n’avaient pas abouti et la Terre entière était en haleine face à l’éventuel dénouement de la saga Destro.

En attendant, Mat’ ne se fait pas de bile, il sait que c’est lui le best. Il joue en amical le peu de temps que Rudi Garcia lui accorde et étudie sereinement les diverses propositions qui lui parviennent.

Un an auparavant, c’est Chelsea et Wolfsburg qui s’étaient notamment montré intéressé pour The Destroyer, les allemands avaient d’ailleurs proposé 30 millions pour s’offrir les services de Mattia. De nature challengeuse, il a tout refusé d’une main de maître afin de choisir quelque chose de plus difficile sur le plan compétitif.

C’est pour cela qu’en ce mois d’Août 2015, après avoir décliné les avances des diables de Norwich City, il décide finalement de revêtir le numéro 10 de Bologne… comme a pu le faire une certaine personne avant lui…

«Bras levés, tête haute, j'ai rêvé qu' j'signais à Bologna»
«Bras levés, tête haute, j’ai rêvé qu’ j’signais à Bologna»

Une ville qui a su saisir l’ampleur du transfert qu’elle vient de réaliser et qui lui rend en ayant plus de de 400 tifosi présents à la gare pour l’arrivée de son nouvel Ultimo Dieci.

Dans mon rêve j'suis avec Taider, sourire aux lèvres j'vois plus Garcia.
«Dans mon rêve j’suis avec Taider, sourire aux lèvres j’vois plus Garcia»

Toujours prêts à briser les codes que ce soit sur le terrain ou en dehors, Mattia a profité de sa première conférence de presse à Bologna pour tourner le teaser de La Firma son premier clip de rap que vous pouvez retrouver ici :

Lyrics, prod, flow, tout y est. Le compte est bon. Le son est déjà considéré comme un classique en Italie et n’est pas anodin à la venue de 1000 tifosi pour le premier entrainement de Destro. Entrainement au cours duquel il marquera en amical contre les jeunes de Bologne, sans jamais prendre la grosse tête.

Mattia s'entraîne sans chaussures pour laisser une petite chance à La Concurrence™.
Mattia s’entraîne sans chaussures pour laisser une petite chance à La Concurrence™.

Vient ensuite le premier match de Serie A. Contre la Lazio. Mattia débute sur le banc car son entraineur ne s’était toujours pas remis de ce qu’il a accompli à l’entrainement et avait besoin de temps pour s’en remettre. Menés au score, le petit prince entre en jeu à la 75ème minute.

Cependant, les laziales savent très bien qui est l’homme à abattre à Bologne et décident de jouer très sévèrement sur Destro au point de lui causer une hémorragie. Vous pouvez voir le sang sortir de sa tête sur la vidéo ci-dessous. (Âmes sensibles, s’abstenir).

Un chouïa sonné, Mattia ne s’en remettra pas suffisamment et ne pourra empêcher la défaite de son équipe. Triste dénouement mais c’est le football.. maintenant il faut penser à la prochaine confrontation face à Sassuolo.

Entre temps, les performances de Destro prennent de l’ampleur et un youtubeur décide de le comparer à l’un des supposés « meilleur joueur du monde » :

https://twitter.com/FatMat91HD/status/635863563119292416

Une vidéo idéale pour gagner en moral avant la prochaine journée face à Sassuolo. Ce match sera d’ailleurs la première titularisation du Bomber et logiquement, ça fait des jaloux au sein de l’effectif. Nous avons pu constater une sorte de boycott venant de certains de ses coéquipiers. En témoigne cette vidéo dans lequel Erick Pulgar (rien à voir avec Audrey) préfère tirer de 70 mètres plutôt que faire la passe à Mattia et son sublime appel dans l’intervalle.

Mais tout vient à point à qui sait attendre et Mattia ne tarde pas à se mettre en valeur avec un coup franc explosif aux abords de la surface – malheureusement arrêté par un gardien bien chanceux.

Je ne vais pas vous mentir, j’étais le premier surpris de voir Mattia tirer un coup franc et j’en avais fait part à mes collègues d’Ultimo Diez.

CNl5tZHW8AA7CGG
Les joueurs de Sassuolo ont compris l’étendue du talent de Mattia après cette frappe et décident d’adopter la même stratégie que la Lazio une semaine avant : les fautes. Et pas n’importe lesquelles. Un joueur a carrément sorti une arme a feu et a tiré sur Destro en plein match. L’arbitre avertit mais ne sort pas de carton car «En Premier League c’est pas sifflé». J’ai réussi à récupérer l’extrait vidéo pour que vous puissiez juger par vous même :

Bien entendu, les balles ne transpercent pas les abdos de Mattia mais au contraire le font revenir encore plus conquérant. Il commence à regarder tous ses adversaires avec les gros yeux afin de les déstabiliser. Certains se mettent même à faire diversion en se tirant dessus pour ne pas accroître la colère de Mattia Destroyer.

Capture d’écran 2015-09-01 à 11.05.19

A la vue de l’énervement de son meilleur joueur, Delio Rossi décide de le sortir afin de finir le match sans problèmes. Coaching osé qui verra une nouvelle défaite du Bologna FC….

Un peu à cran, Destro rentre chez lui encore une fois tristounet mais pas pour longtemps car aujourd’hui il fête sa première année de mariage avec sa femme, Ludovica Caramis.

Capture d’écran 2015-09-01 à 19.59.44

Auguri Mattia, et bon mois de Septembre !