0

10/ Paulo Dybala

maxresdefault (1)

Les images sont floues mais le flow est terriblement clair. Maillot noir doré, degradé d’une propreté à en faire palir Titi et crampons roses fluos, sa rentrée à l’Etihad Stadium est déjà et sans aucun doute l’un des premiers grands moment de cette année de football. Inutile de dire que suite à sa rentrée la Juve s’est imposée à City. Clutch Flow.

9/ Otamendi

z8kA9H0s

Une première titularisation et un flow surpuissant n’auront pas suffi pour arrêter un certain Dimitri Payet, mais on valide quand même.

8/ Mauro Icardi

mFFeRoKz

Le but est malin, le flow est olympique. Pas de doutes, on parle bien d’un Argentin en Italie.

7/ Yunus Malli

dgKGniDm

Le jeune talent germano-turc a fait voir triple à la défense du TSG à coup de feintes. La lucarne est propre, la victoire acquise et l’Islam n’est certainement pas anodin là-dedans.

6/ Carlos Tevez

IwEfSgHS

Il a cassé une jambe. Il a cassé une lucarne. Ses pieds ont fait mal mais que dire de son allure. N’ayons pas peur des mots, Tevez est en 2015 le joueur avec le plus de classe sur la planète football. L’homme de fuerte apache, défiguré, a démocratisé le flow aux plus pauvres et aux plus moches d’entre nous. Un guide.

5/ Michy Batshuayi

12030968_10206022129971328_1889786741_n

Match difficile dimanche, mais ça va s’arranger avec les manches longues pour les prochaines journées : le flow ne va  cesser d’augmenter.

4/ Claudio Pizarro

m3Pve6YW

Le flow est comme le bon vin, il se bonifie avec l’age et Claudio Pizarro en est le meilleur exemple. Après avoir éclaboussé la Copa America de toute sa classe, il terrasse aujourd’hui la Bundesliga en revenant au Werder. Avec Pizarro en égérie, le Reich aurait eu bien meilleure allure, bien meilleure image.

3 / Francesco Totti

Oqk0F-mV

Ca y’est. Francesco a franchi la barre des 300 buts. 300 gardiens mis en sang. 300 filets délicieusement fouettés. Le nombre de buts est colossal mais il parait tellement minime en comparaison de sa classe… Le père du flow italien. Le flow éternel de la ville de Rome.

2/ Lorenzo Insigne

5kpiYlte

Ses multiples blessures, le mauvais œil, tous ces drames auraient pu faire perdre la tète à Lorenzo… Bien au contraire. Lorenzo a trouvé le meilleur refuge qu’il soit pour oublier ses soucis : le flow. Quand rien ne va plus, quand tout va mal, il reste toujours une chance de s’en sortir : le flow et c’est tout. Lorenzo n’a jamais été aussi beau.

1/ Fabio Quagliarella

qAtoHF4v

Il est sans aucun doute le meilleur attaquant italien en activité. Et si les buts ne suffisaient pas, son style suit, évidemment. On l’avait vu rayonnant dans  »Danse avec les stars », mais le tango de Don Fabio n’est pas fini, chaque week-end est une nouvelle danse avec les gardiens de Serie A. Le flow est tel que personne n’a remarqué sa calvitie naissante. Biceps saillants, charisme, et dégradé soigné. Fais nous danser Fabio.