0

La saison dernière nous avions commencé notre série sur les générations futures du football.  Nous nous étions penchés sur la génération 94 et avions dressé un listing de joueurs susceptibles de mener cette génération vers les sommets. Cette année la plupart des joueurs de cette génération devra confirmer tout le talent montré lors de la précédente saison. D’autres devront saisir leur chance et tenter d’exploser enfin. Etat des lieux d’une génération plus que prometteuse.

man-city-raheem-sterling-goal-first-roma_3327813

Raheem Sterling (Manchester City)

Commençons par le Golden Boy de cette génération, sans doute celui qui fait le plus parler de lui ces derniers temps : Raheem Sterling. Le désormais ex-Red a eu une saison plus compliquée que la précédente où il avait été exceptionnel.  Des statistiques honorables (7 buts et 7 passes décisives) mais un impact faible sur le terrain et dans le jeu de son équipe. L’homme qui vaut 68 millions d’euros est en difficulté à City où il réalise un début de saison quelconque.

Memphis Depay (Manchester United)

Restons en Angleterre pour un nouveau venu au Royaume de sa majesté la Reine. L’an dernier nous vous parlions de l’ex joueur du PSV qui avait réalisé une prometteuse Coupe du Monde 2014. Justement c’est sous les ordres de Louis Van Gaal qu’il évoluera cette année à Manchester United. Auteur d’une bonne saison  au Pays Bas avec 22 buts et 5 passes décisives, le nouveau numéro 7 a du mal à s’imposer et a réaliser de bonnes prestations sous le maillot mancunien. Des matchs pas aboutis, avec beaucoup de déchets c’est ce que nous offre pour l’instant le hollandais.

8623__6108__emre1000_517X310

Emre Can / Lazar Markovic (Liverpool)

Du coté de Liverpool, les Reds disposent de deux joueurs très prometteurs de cette génération. Tout d’abord, l’allemand Emre Can, formé au Bayern. Le joueur n’a pas connu une première saison de tout repos. Pas aidé par son entraîneur préférant l’aligner en défense centrale qu’à son poste de prédilection au milieu de terrain. En effet, en 27 apparitions l’allemand n’a joué que 5 fois au milieu de terrain l’an dernier. En ce début de saison, il a eu plus de temps de jeu sans pour autant réaliser de grandes prestations. Lazar Markovic a lui aussi eu du mal à s’imposer la saison dernière. Arrivé de Benfica où il avait réalisé une bonne saison et montré de belles choses il n’a joué que très peu de matchs et n’a pas été à la hauteur de l’investissement fait sur lui. Il est depuis parti en prêt en Turquie au Fener.

Kurt Zouma (Chelsea)

Toujours en Angleterre, le français Kurt Zouma semble lui prendre de plus en plus d’ampleur aux yeux de José Mourinho. En effet le technicien portugais n’hésite plus à donner sa chance au joueur français et le fait de plus en plus jouer en tant que titulaire dans la défense centrale des blues. Le français a d’ailleurs eu la chance de figurer dans certaines listes de Didier Deschamps pour l’équipe de France.

John Stones (Everton)

Le défenseur d’Everton a lui aussi fait parler de lui. Chelsea était prêt à débourser une somme indécente pour le recruter, à hauteur de 37 millions. Le défenseur central est sans doute très prometteur, il sera à suivre cette saison. Il en va de même son coéquipier Ross Barkley auteur d’une dernière saison difficile notamment à cause d’une blessure au genou.

Traversons la Manche et retrouvons nous en Ligue 1 pour traiter d’un bon nombre de joueurs de la génération 94.

Marquinhos (Paris Saint-Germain)

Commençons par le plus expérimenté : Marquinhos, dont nous avons déjà parlé de nombreuses fois (Lire « Marquinhos crapaud deviendra prince »). Le joueur est cette saison encore troisième de la hiérarchie des défenseurs centraux. Il sera dur pour lui de prendre la place d’un de ses deux compatriotes, bien qu’il le mériterait sans doute mais il jouera tout de même de nombreux matchs. Sa saison 2014-2015 fut très bonne, de son bloc contre le FC Barcelone à sa série d’invincibilité de 34 matchs sans défaites sous le maillot du PSG (devenant ainsi le recordman de matchs sans défaites du club parisien). L’homme qui avait aussi joué quelques fois latéral droit la saison passée devrait cette saison être cantonné à son poste d’axial à la vue des récentes prestations de Serge Aurier.

Une saison pour confirmer encore qu’il sera l’un des meilleurs de sa génération.

Bernardo-Silva

Bernardo Silva (AS Monaco)

Grand oublié de notre article la saison dernière, nous nous rattraperons prochainement avec un article sur lui. Bernardo Silva aura à cœur de confirmer son excellente saison 2014-2015, saison qui lui aura permis de montrer tout le talent dont il dispose. Avec 9 buts et 5 passes décisives il a surpris de nombreux observateurs par sa technique, ses dribbles, sa vision du jeu et surtout son efficacité. Son début de saison est compliqué à cause d’une préparation tronqué du à une blessure lors de l’Euro U21. Mais il se reprendra sans aucun doute.

Coco Tolisso (Olympique Lyonnais)

Le Lyonnais Corentin (Coco) Tolisso fait lui aussi son apparition, auteur d’une bonne saison avec l’école des champions Lyonnaise, il a su tirer son épingle du jeu au milieu de terrain et gagner sa place de titulaire aux cotés de Captain Maxxx Gonalons. Son ex coéquipier Yassine Benzia est lui plus en difficulté, il n’a pas joué beaucoup de matchs sous les ordres d’Hubert Fournier. Transféré à Lille c’est l’année ou jamais pour lui d’exploser et de montrer ses qualités.

Benjamin Mendy (Olympique de Marseille)

Du coté marseillais « Dimsou » Mendy le latéral gauche a effectué une bonne saison. Sous les ordres de Marcelo Bielsa, il a été en constante progression et a montré de belles choses. A un poste ou la concurrence est rude en équipe de France il a une longueur de retard sur Layvin Kurzawa mais il fera sans doute de son mieux pour essayer de figurer dans la liste des 23 pour l’Euro 2016.

Morgan Sanson (Montpellier HSC)

A Montpellier c’est Morgan Sanson qui a crevé l’écran. Le milieu de terrain français est un joueur fin techniquement capable d’élever le niveau de jeu de son équipe. Une deuxième saison qui a cependant mal fini puisque le joueur a contracté une rupture des ligaments croisés. Nous espérons qu’il se remettra de cette blessure au plus vite et qu’il pourra confirmer son excellente saison.

berardi

Domenico Berardi (Sassuolo)

Du coté italien le grand espoir de cette génération n’est autre que Domenico Berardi, le joueur de la Juventus évoluant à Sassuolo. Très prometteur, le gaucher remuant est intenable dans son couloir droit. Contrairement à Zaza il a décidé de rester une saison de plus à Sassuolo avant de rejoindre la Juventus.

Mateo Kovacic (Real Madrid)

Le croate Mateo Kovacic vient lui de rejoindre le Real Madrid pour 35 millions d’euros. Auteur d’une dernière saison moyenne sous les couleurs de l’Inter avec 5 buts et 3 passes décisives, son impact sur le jeu de son équipe était trop faible.  Le croate est l’un des plus doués de cette génération mais on attend encore une saison pleine de sa part. Cette saison sera t-elle la bonne pour lui ?

saul-niguez-atletico-madrid-real-madrid-la-liga-07022015_cc2ktb3st6xc1j1v05u0hyfwc

Saul Niguez (Atletico Madrid)

En Espagne les deux pépites du centre de formation de l’Atletico Madrid, Oliver Torres et Saùl Niguez sont les porte-drapeaux de cette génération. Le premier a été prêté du coté de Porto et a été excellent à son poste de milieu de terrain, lui qui a été formé plus haut en jeune. Auteur de 7 buts en 27 apparitions en Liga Sagres, cette expérience portugaise aura été bénéfique pour lui. Le second a fait quelques apparitions sous les ordres d’El Cholo Simeone jouant quelques fois sur le coté et à son poste de prédilection au milieu. Il fut l’auteur de 4 buts et deux passes décisives, dont un but exceptionnel contre le Real.

hakan-calhanoglu-bayer-leverkusen-borussia-monchengladbach-bundesliga-14122014_eygmheqq3m7413ryvmfpzgple

Hakan Çalhanoğlu (Bayer Leverkusen)

En Allemagne, Hakan Çalhanoğlu et sa patte magique sur coups francs font aussi partie de cette génération dorée. Auteur de 8 buts (dont 5 coups francs) et 6 passes décisives l’an dernier il aura à cœur de faire mieux notamment en Ligue des champions la où lui et son équipe ont été éliminé aux TAB par l’Atletico. Maximilian Arnold aura lui contribué à l’excellente saison de son club de Wolfsburg, dauphin de l’ogre bavarois. Cette saison il aura pour but de gagner plus de temps de jeu.

Le jeune champion du monde, Matthias Ginter n’a pas été à son aise tout comme son club de Dortmund. Avec seulement 14 matchs joués en Bundesliga la saison dernière le défenseur central a été à la peine et à réaliser de piètres prestations. Une saison à oublier pour lui, qui est en train de faire mieux cette saison avec de bonnes prestations notamment au poste de latéral droit. Le latéral gauche ghanéen Rahman Baba a lui aussi fait bonne impression l’an dernier, étant évoqué avec insistance cet été dans de nombreux grands clubs européens. C’est finalement à Chelsea qu’il a posé ses valises.

D’autres joueurs de cette génération seront à suivre cette saison comme le buteur polonais Arkadiusz Milik, le belge Dennis Praet, le serbe Aleksandar Mitrovic transfuge de Newcastle, Ross Barkley et Gerard Delofeu ou encore James Ward Prowse.

Bon nombre de ces joueurs ont montré la saison passée toute l’étendue de leur talent, l’objectif pour eux cette saison sera de confirmer tous les espoirs placés en eux.

Des oublis ? De nouvelles révélations ? Réagissez avec le hashtag #Génération94 tout au long de la saison !