0

Ce dimanche, l’un des deux matchs de l’année se joue en Allemagne, mais plus particulièrement dans la Ruhr. Vous connaissez ce match que chaque supporter coche sur son calendrier dès que la programmation sort au début de la saison ? Ce match que les supporters désirent gagner par-dessus tout ? Ce match qui signifie beaucoup plus que les autres rencontres ? Et bien le grand jour est arrivé. Le premier derby de la saison opposant le Borussia Dortmund à Schalke 04 c’est pour aujourd’hui au Westfalenstadion.

Bataille unique entre clubs mythiques

revierderby

Pour un supporter, quel qu’il soit, remporter un derby (voire les deux de la saison) est la chose la plus importante de l’année. En effet, au-delà du fait que l’équipe ait la possibilité d’avoir 6 points supplémentaires, elle acquièrt la suprématie régionale. Le sentiment de régner en maitre pendant ne serait-ce qu’une année est très certainement l’un des plus beaux sentiments que les supporters puissent éprouver. Et la joie, l’excitation, la tension, la peur ou le stress qui habitent chacun d’entre eux autour de cette rencontre d’exception est sans aucun doute la chose la plus dingue qu’ils puissent vivre. Comme Katha, supportrice des Schwarzgelben (qui sera d’ailleurs au stade), me le dit « on peut comparer ce sentiment dominant au cours de la journée à celui de l’attente pour Noël« .À vrai dire, pour un grand nombre de supporters, gagner un derby à autant d’importance qu’un titre car l’extrême rivalité entre les 2 équipes est plus forte que tout. Et la jeune allemande le confirme encore une fois : « même si l’on ne gagne pas le championnat, 2 derbys victorieux seraient aussi bon que le Meisterschall« .  Terrible, n’est-ce pas ?

CRSCynwWsAAUz4M

Tout cela résulte de la haine et le dégoût de l’adversaire qui sont tels qu’une victoire est la seule manière de réduire au silence son rival et ses supporters jusqu’à ce que ces derniers prennent leur revanche. Ce sentiment, Stefan, supporter des Knappen, le décrit plutôt bien l’explique bien « quand on va à Gelsenkirchen, on comprend vite l’importance du duel dans la région. On se bat pour la place de numéro 1 dans la Ruhr« . Mais malgré tout, les triomphes, les humiliations ou les chutes de l’opposition restent inoubliables pour tous. La victoire dans un derby a la capacité de sauver une saison, la rendre encore plus inoubliable où à l’inverse extrêmement douloureuse. Mais c’est ce qui fait le charme de cette double-confrontation. C’est ce qui lui fait prendre une importance majeure sur l’entièreté du championnat.

Ne jamais oublier

kehl

Ces victoires resteront à jamais gravées sont nombreuses et toutes plus savoureuses les unes que les autres. En effet, quel amoureux du Borussia ne se souvient pas de cette victoire 2-0 un samedi de mai 2007 ? Des buts de Smolarek et de la légende Alexander Frei qui privent Null-Vier du titre à 2 journées de la fin. Ou encore comme Nicolas le mentionne « ce derby en 2011/12 à la Veltins Arena dans le cadre de la 31° journée. Quelques jours avant, on s’impose face au Bayern 1-0, victoire qui nous assure le titre à 99%. Et se déplacer à la Veltins Arena en étant quasiment déjà champion c’est juste onctueux. Le match commençait mal, Farfan ouvre le score, mais Piszczek égalise avant la Mi-temps d’un but fantastique. Kehl nous offre la victoire sur corner ensuite. Sa célébration et sa joie après le coup de sifflet final parlaient d’elles-mêmes.« . Véritable régal encore aujourd’hui lorsque les souvenirs remontent à l’approche de l’échéance finale. Oh et on peut également mentionner la victoire des Knappen en Superpokal après une terrible séance de tirs au but… Celle-ci doit également être savoureuse pour eux.

Acte 147

CEaulIuWoAAXoID

Après l’histoire, il est temps d’en venir au sujet majeur. La confrontation d’aujourd’hui entre la formation explosive de Thomas Tuchel et les hommes de Breitenreiter qui sont nettement moins à l’aise que leurs voisins. En effet si vous n’hibernez pas depuis le début de la saison vous savez que les Schwarzgelben produisent un jeu magnifique et extrêmement offensif lors de cet exercice 2015/2016. Une véritable machine à buts avec des joueurs tels qu’Aubameyang, Mkhytarian, Kagawa ou encore Reus (malheureusement forfait…) qui excellent. Sans parler du retour de l’immense Ilkay Gündogan ou encore la révélation Julian Weigl. Au final la défense est surement le secteur le plus fragile avec les performances parfois en demi teintes de Mats Hummels & Sokrátis Papastathópoulos en défense centrale. Du côté des latéraux les problèmes sont moindres avec Marcel Schmelzer en très grande forme à gauche et le replacement réussi de Matze Ginter sur le côté droit. La confiance est à belle et bien là pour les jaunes et noirs qui devrait pouvoir se présenter avec leur habituel 4141 où Gonzalo Castro devrait remplacer Marco Reus.

bvb

Pour ce qui est de Schalke 04, les dernières semaines ont été clairement moins agréables malgré un début de saison assez convaincant. Miné par les blessures de joueurs cadres, une créativité en baisse et un jeu de moins en moins attrayant les résultats peu glorieux se suivent. L’équipe est bien trop souvent contrainte à se reposer sur son excellent portier Ralf Fährmann ou le crack Leroy Sané. Justement du côté de l’infirmerie le club de Gelsenkirchen n’a pas grand-chose à envier à celle d’Arsenal avec les absences du grand Benedikt Höwedes, Matija Nastasic, Marco Höger ou dernièrement Joel Matip. A cette liste d’absents s’ajoute le jeune & talentueux milieu défensif, Johannes Geis, sous le coup d’une suspension. Le 4231 probablement proposé par Null-Vier sera donc plutôt fragile avec une défense centrale composée de Roman Neustädter et le jeune Kann Ayhan. Par conséquent la conviction est clairement moins présente mais un derby reste un derby et tout peut arriver.

schalke

Enfin côté supporters la confiance est clairement du côté Borussen, les deux supporters cités auparavant s’accordent à dire que leur équipe va triompher. De l’autre côté la peur est là avec le faible rythme qu’affiche leur équipe mais « il ne faut pas oublier que ces dernières années, quand S04 n’était pas bien et que Dortmund était bon, c’est Schalke qui avait l’avantage dans les derbys… ». Oui Johan tu as raison… Donc méfiance.

Vous l’aurez donc compris, ce match efface tous les autres, c’est celui qui doit absolument être gagné…  Qui plus est l’enjeu est important, avec le Borussia Dortmund qui peut creuser un écart avec ses poursuivants et Schalke 04 qui peut se relancer…. Ainsi qui va pouvoir chanter « Derbysieger » après le coup de sifflet final ? Qui va pouvoir se vanter d’avoir la suprématie sur son adversaire jusqu’à la prochaine rencontre au moins ? Ces réponses c’est sur le terrain qu’elles apparaîtront mais une chose est sûre, seule la victoire comptera. Quelle que soit la manière.

PS : Merci à Katha (@The_Kaybee), Nicolas (@NicolasRadio), Stefan (@Kamji29) et Johan (@J04han) pour avoir accepté de participer à la rédaction de cette article.