0

15 – Jean-Claude Darcheville 

article_1809-SPO36-NAN-DARCHEVILLE

Jean-Claude Darcheville, Poids de forme : les blagues de Pascal Feindouno

Jean-Claude le Dragster, Jean-Claude « Gronaldo » Darcheville la légende du Moustoir. Les plus grosses cuisses qu’on ait vues passer en Ligue 1. Mais ne vous trompez pas sur le cas de Jean-Claude. Jean-Claude n’est pas un « gros lard », Jean-Claude est de la race des buffles élevés sous le soleil de Cayenne en Guyanne. La première fusée de Guyanne c’est pas Kourou, c’est Darcheville. Plus large que grand l’animal !

14 – Steve Mandanda 

steve-mandanda-bat-un-record-dans-les-buts-de-l-om-iconsport_pet_111112_31_02,55273

Steve Mandanda, Poids de forme : une défense Heinze-Diawara

Jouer à Marseille n’est pas toujours facile et Steve l’a appris à ses dépens. Jouer avec Karim Rekik ou Dimsou Mendy ça fatigue un homme, ça épuise. Et Steve malgré toutes ses qualités et son mental hors normes, ne peut pas déroger à la règle. Alors Steve noie son chagrin dans de délicieux kinder schoko-bons et autres kinder country, afin de rendre ses envolées encore plus crémeuses qu’à l’accoutumée.

13 – Jordan Ferri 

l-ol-de-jordan-ferri-(a-la-lutte-ici-avec-le-nantais-lucas-deaux)-n-a-pas-fait-mieux-qu-un-resultat-nul-et-vierge-a-la-beaujoire-insuffisant-pour-eteindre-l-incendie-naissant-au-sein-du-groupe-lyonnais-1449008420

Jordan Ferri, Poids de forme : Hubert Fournier

Le fils adoptif d’Hubert Fournier traine depuis la signature de son contrat professionnel un formidable petit bidon qu’il porte en bandoulière. Un petit bidon élevé et cultivé dans les sandwicheries du Rhône-Alpes où le taco est roi. A défaut de peser sur le terrain, Jordan pèse au moins sur la balance.

12 – Marc Planus

bordeaux-peut-compter-sur-planus-jusqu-a-la-retraite-iconsport_blo_100313_41_54,55917

Marc Planus, Poids de forme : la saison des vignes à l’heure

Marc Planus, le Paolo Maldini girondin, est passé de défenseur prometteur à chevelure soigneuse à défenseur dépassé à la calvitie envahissante et à la charge pondérale inquiétante. Plus Marco perdait des cheveux, plus il prenait du poids. Une étude sera prochainement menée entre la perte des cheveux et la prise de poids. Les résultats seront publiés dans notre magazine UltimoScience.

11 – Edel Apoula

EDEL

Apoula « Ambroise » Edel, Poids de forme : n’a jamais été en forme

Apoula où l’une des plus belles étoiles filantes que l’on ait eu le plaisir d’admirer en Ligue 1. On ne sait toujours pas par quel procédé Apoula est devenu footballeur professionnel, et c’est bien ça qui est merveilleux. Problèmes évidents de coordination entre son cerveau et ses membres inférieurs et une magnifique bouée de graisse autour de la taille. Tu nous manques grave Apoula, même si Kevin « Instagram » Trapp nous fait bien rire aussi.

10 – Juan Quintero

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-PSG

Juan Quintero, Poids de forme : une bonne dose d’arrogance

Selon lui, Quintero n’a de conseils à recevoir de personne. Nakk disait: « si tu pars en couilles, suis-moi c’est sur mon chemin. » Bah c’est surement la seule chose que Quintero a retenu de son passage en France. A défaut de laisser des souvenirs au Stade Roazhon, Quintero n’a visiblement pas oublié de tartiner les crêperies bretonnes. Écoute au moins les conseils d’un diététicien s’il te plaît.

9 – André-Pierre Gignac

andre-pierre-gignac-nouvelle-recrue-de-l-om_67646_wide

André-Pierre Gignac, Poids de forme : Tacos featuring Tequila

Dédé c’est le joueur terroir. Dédé c’est le sandwich beurre-saucisson-camembert à la fin du match entre Endoume et Salon de Provence. Dédé représente l’esprit District à lui tout seul. L’amour des bonnes choses, l’amour des choses simples. Le tout caché derrière un pied droit fort en chocolat. Nul doute que Dédé sait profiter des bonnes choses que la culture mexicaine a à offrir. Nous on te reprochera jamais tes kilos en trop.

8 – Cédric Carrasso 

img-cedric-carrasso-bordeaux-1443022419_x600_articles-165005

Cédric Carrasso, Poids de forme : Entrecôte du boucher

Être performant en tant que joueur de football professionnel ça implique une hygiène de vie irréprochable. Cédric Carrasso, lui, c’est l’inverse. Le grand Cédric ne se sent jamais aussi bien que lorsqu’il peut agripper fermement ses poignées d’amour. Le gras, le cholestérol, c’est le moteur de Carrasso. Il ne saute jamais aussi haut qu’après une bonne entrecôte sauce roquefort. Et c’est pour ça qu’on l’aime. Carrasso se moque des qu’en dira t-on, Carrasso aime la vie et ses petits plaisirs. Et ça nous rend heureux pour lui.

7 – Ilkay Gündogan

img-photo-le-bide-de-gundogan-1443022449_x600_articles-184705

Ilkay Gundogan, Poids de forme : un dos solide

Qu’il est bon de revoir Ilkay en forme. Ses problèmes de dos des dernières années avaient plongé Gündogan dans une obésité avancée à deux doigts de l’obésité morbide. Mais ces images terrifiantes ne sont désormais plus qu’un lointain souvenir. « Gündo » est back dans les bacs avec un nouveau back tout neuf. (téma la punchline… Ultimo Diez sur Rap Genius coming soon)

6 – Matthieu Bodmer

819660Bodmer

Matthieu Bodmer, Poids de forme : Taco 4 viandes sauce fromagère

Matthieu Bodmer aurait pu être le Pirlo français. Matthieu Bodmer aurait pu prendre en main le jeu de l’Equipe de France post-Zidane. Mais ça c’était sans compter l’influence des grecs-frites supplément boursin et triple sauce biggie-algérienne-mayonnaise sur les frites. On veut même pas savoir ce que t’as mangé pendant le week-end de Pâques parce que ça nous retourne déjà l’estomac. (PS : on t’aime quand même La Bod’)

5 – Arevalo Rios

File_2011118145556

Arevalo Rios, Poids de forme : le cadavre de l’adversaire

C’est assez paradoxal de retrouver Arevalo Rios dans ce top « chocolat » pour la simple et bonne raison qu’Arevalo se nourrit essentiellement de protéines, le plus souvent de protéines humaines. En effet, l’essence d’Arevalo ce n’est pas le sucre, c’est le sang de l’adversaire. Arevalo ne marche qu’à la chaire humaine. Joueurs de football professionnels ou simples citadins, je vous en conjure, ne croisez jamais la route d’Arevalo Rios. Je dis ça pour vous.

4 – Fabrizio Miccoli 

Fabrizio+Miccoli+FC+Internazionale+Milano+Z-vP9NkkgvLl

Fabrizio Miccoli, Poids de forme : une tonne d’amour

« Don Fabrizio » n’est jamais aussi beau que lorsqu’il est grassement enrobé. Ce joli petit bidon porté fièrement, pour s’approcher toujours un peu plus de son idole Maradona. Vous vous souvenez du petit gros que vous aviez dans votre classe à l’école ? Bah ce petit gros c’est Miccoli. A la différence que le petit gros de votre classe, il mettait pas des buts de 40 mètres le week end dans un stade plein à craquer de mafieux de la Cosa Nostra. Miccoli ou la Dolce Vita à la sicilienne.

3 – Hatem Ben Arfa 

Ben-Arfa-surpoids

Hatem Ben Arfa, Poids de forme : La confiance

« Hatem Ben Arfa fini pour le football. » « Ben Arfa il est obèse il reviendra jamais. » Excellent. Six mois plus tard t’es de retour pour claquer des petits fessiers de défenseurs avec la même fougue que lors de ton adolescence lyonnaise. La seule différence ? Tes quelques kilos de délicieuses Mloukhyas. T’as retrouvé la joie de jouer au football à Nice et c’est tout ce qui compte. Par contre on est sur que la socca niçoise n’est pas étrangère à ton bonheur.

2 – Maxi Lopez

3b3e1242569a13925f3346c3efff4d39

Maxi Lopez, Poids de forme : une femme fidèle

Footballeur, millionnaire, populaire. Maxi Lopez aurait pu être heureux. Mais l’argent ne fait pas le bonheur. Et son ex-femme Wanda s’est chargé de le lui rappeler en le faisant passer pour le cocu le plus connu de la planète football (devant Philip). Wanda l’a quitté pour Icardi et s’affiche sans gêne avec ce dernier et les enfants de Maxi sur Instagram. De quoi tomber inévitablement dans l’obésité morbide. On n’évoquera même pas ton statut de remplaçant de Ciro Immobile, c’était trop pour un seul homme. Animo Maxi.

1 – Olivier Monterrubio

FOOTBALL : 70 ans du FC Nantes - Ligue 2- 20/04/2013

Olivier Monterrubio, Poids de forme : regardez l’image et trouvez pour nous

Vous vous rappelez du fringant milieu offensif nantais, rennais puis lorientais ? Celui qui distillait des petits ballons savamment dosés à la pelle ? Ces petits gâteaux à la crème, ces petits caramels beurre salé qu’Oliv’ offrait sur un plateau à ses attaquants ? Ce pied gauche qui a fait augmenter le diabète et le cholestérol d’Alexander Frei notamment? Et bien ce fringant Olivier a disparu pour laisser la place à « Grolivier » comme on l’appelle désormais. Tristesse.

BONUS

Pierre Menes

1129961

Pierre Ménès, Poids de forme : l’ignorance et la médisance

Difficile de savoir ce qui pèse le plus lourd chez Pierre Ménès. Sa méconnaissance du football ? Son arrogance ? Ou bien son taux de cholestérol défiant toute concurrence dans le milieu du foot français ?  Allez sans rancune, de toute fazon Lolo Blanc z’est le meilleur coachzz de Ligue 1. Meilleur qu’Anzelotti n’en déplaize aux mauvaizes langues. Pas vrai mon Mathoux ?