1

Vivement que cette saison de Ligue 1 se termine.

Les notes des bordelais :

 

Prior : notes5 Aux premières loges pour admirer le but du Z. A part ça pas grand chose à signaler. Il ne devrait pas y avoir de motif qui permette à Lamine Sané de le passer à tabac. Toutefois /!\ un point capillaire assez urgent /!\ Sa coiffure nous rappelle les pires épisodes de Strip-Tease sur France 3. « Hein mon Jerôôôme on va aller ôôô festivôôl de tunning lôôô hein?? »

Contento : notes3 Le potentiel joueur le plus nul de la dernière décennie en gironde a une fois tenu son rang. Tacles à retardement, fautes débiles, et centres sur la poitrine de Marquinhos ou David Luiz, le Diego Contento a encore enflammé le MatMut Atlantique par sa patte gauche et son intelligence. Encore Merci Willy pour cette pépite du Bayern.

Pablo : notes6 Vu son attrait pour les tacles au genoux, on tient surement là l’héritier de Carlos Henrique. Dans la pure tradition du défenseur brésilien rugueux qui n’a de brésilien que le passeport. Mais son retour est une bénédiction pour Bordeaux qui peut enfin oublier Cedric Yambere.

Pallois : notes7 Le Jason Statham de Gironde, le Jaap Stam du Haillan nous a rappelé aujourd’hui pourquoi Bordeaux a tant souffert sans lui cette saison. Une reprise de volée à bout portant digne d’un Bonucci des grands soirs et un sauvetage sur sa ligne salvateur. Nicolas Pallois est l’homme sur lequel peut compter Bordeaux pour une seule et bonne raison. Nicolas Pallois a assumer sa calvitie et arbore désormais un fantastique crane chauve. Ce courage d’assumer cette calvitie pas tout le monde peut s’en vanter. (n’est-ce pas Lucas Moura?)

Sané : notes3 Sané au milieu de terrain… Pas besoin d’en dire plus. Vous visualisez certainement l’ampleur du bordel.

Debuchy : notes4 Chaque semaine on comprend un peu mieux pourquoi il a finit dans les tribunes de l’Emirates Stadium. Mais bon on va pas se plaindre, le plan B derrière lui, il s’appelle Andre Poko. Donc on lance officiellement le plan #GardezLaBuche2016

Chantome : notes10 Son meilleur match de la saison.
Remplacé par Poko qui a beaucoup couru.

Plasil : notes6 32 ans mais joue comme s’il en avait 15 de plus. Epuisé physiquement et psychologiquement depuis 2013. Le problème c’est qu’on peut difficilement se plaindre de son rendement tant il bénéficie d’une flatteuse comparaison avec Poko et Sané à ses côtés. C’est bien là tout le drame bordelais.

Rolan : notes5 De l’envie mais ça ne suffit pas. Manque cruellement de rythme et de confiance. Et pas sûr que cirer le banc pendant la Copa America lui en redonne pour la saison prochaine…

Diabate : notes4 22h58, selon nos envoyés spéciaux à Bordeaux, il est encore en train d’essayer d’enchainer un contrôle avec une frappe derrière. Un Diabaté en mode slow-motion ce soir. Surement à cause du 3-5-2 parisien mis en place pour le museler ?

Ounas : notes6 Nulle doute que le petit Adam avait coché ce rendez-vous sur son calendrier. Dommage qu’il ait été écourté par une blessure car il avait l’air de vouloir enfiler les petits ponts comme des perles. Il avait d’ailleurs commencé un joli collier avec Kurzawa.

Les notes des parisiens : 

Trapp notes6 : Il continue de se battre pour faire la couverture du prochain Têtu avec Benoît Costil. De temps en temps il met en exergue ses qualités de gardien de but.

Aurier notes5 : Il a réalisé une prestation moyenne comme son compatriote et habitant de Sevran Kaaris dans le film Braqueurs.

David Luiz notes6 : La bonne nouvelle de la semaine pour les supporters parisiens c’est que David Luiz ne sera sans doute plus titulaire la saison prochaine. Tant mieux il pourra « profiter de la vie » comme il aime si bien le dire. Mais bon ce soir Diabate ne lui a pas trop posé de problèmes.

Marquinhos notes6 : Il est le premier international marocain à jouer aussi Paris Saint Germain depuis Talal El Karkouri. Plus propre que 95% des défenseurs centraux, il montre encore une fois qu’il est l’un des futures boss a son poste.

Kurzawa notes6 : Quand il s’agit d’attaquer Kurzawa est aussi à l’aise que dans un salon de coiffure. Par contre pour défendre c’est plus compliqué, Adam Ounas lui a fait la chanson à plusieurs reprise.

Stambouli notes3 : Sa moustache dégueulasse est à l’image de sa prestation aujourd’hui. Il a raté un nombre de passes incroyables, près d’un an après son arrivée on ne sait toujours pas ce qu’il est venu faire au Paris Saint Germain.

Nkunku notes6 : L’académie est excellente, un vrai petit joueur de football qui aura sans doute un bel avenir. En quelques matchs il a déjà montré plus de choses intéressantes que Stambouli.

Rabiot notes4 : Le fiston de Véronique n’était pas dans son meilleur soir mais bon il se consolera en allant liker des pieds sur instagram.. Ce fétichiste.

Lucas notes4 : Quelques courses tout droit, quelques cheveux sur le crâne voilà à quoi se résume le match de Lucas. Il n’a rien montré du tout, Ah si une occasion en fin de match. Il paraît loin le temps où Lucas était considéré comme l’un des plus gros cracks mondial.

Di Maria notes7 : Un éclair lui a permis de réaliser une terrible passe décisive sa 16 ème de la saison. En attendant on peut dors et déjà dire qu’il est meilleur directeur sportif que Olivier Letang vu son rôle dans le transfert bientôt bouclé de Lo Celso à Paris.

Ibrahimovic notes6 : Il n’aura pas eu l’occasion aujourd’hui de dire à quel point il déteste la France. Par contre il est à un but d’égaler le record du nombre de but en championnat de Bianchi. C’est la seule chose qu’il a faite dans ce match.