3

Vous avez pas vu le match ? Tant mieux, vous avez bien fait.
On a pas eu cette chance. Alors voici les notes.

Les notes de Manchester United :

 

De Gea : notes5 S’est fait fusillé par Puncheon comme un résistant français en 44. On lui souhaite bon courage s’il décide de poursuivre l’aventure avec Smalling.

Valencia : notes5 Son centre brossé pour Martial en deuxième mi-temps nous a redonné foi en lui. Mais c’est malheureusement à peu près tout à signaler.

Smalling : notes2 Mdr.

Blind : notes4 Magnifique perte de balle devant sa surface avec une tentative de dribble grotesque. A montrer dans toutes les écoles de football.

Rojo : notes8 Pour son dégradé tout à fait succulent. Pour le reste rien a changé. Toujours un nombre de neurone des plus inquiétant. S’est fait chassé du terrain par Delaney comme un Savastano par Ciro Di Marzio.

Clattenburg : notes10 L’homme fort de United sans aucun doute. A réalisé une première mi-temps de légende en sauvant les Red Devil’s à 3 reprises sur deux actions de buts et un penalty. De bon augure avant la finale de Ligue des Champions où il sera au sifflet.

Carrick : notes5 5 ans qu’il fait la saison de trop. On dirait Michael Scofield.

Fellaini : notes7 On a rien contre Marouane. Mais on vit à une époque où c’est le joueur le plus dangereux de Manchester United. Et ça, c’est exceptionnel. La philosophie de Van Gaal et ses longs ballons sur le crane chevelu de Marouane va nous manquer…

Mata : notes5 Un but de raccro pour nous rappeler à tous qu’il existe. Mais bon on se dit quand même à l’année prochaine Juan. Et rase cette barbe une bonne fois pour toute, ça ressemble à rien.

Rooney : notes6 Quelle formidable reconversion pour cet ancien top 9 mondial aujourd’hui réduit à un rôle de charbonneur au milieu de terrain. Si on prenait pas ça à la rigolade, on aurait les larmes aux yeux. Son rush sur l’égalisation nous a ramené real quick 10 ans en arrière.

Martial : notes5 93 ème match de la saison pour Toto. Et ça commence à se voir. Surtout quand il doit essayer de combiner avec Fellaini.

Rashford : notes7 Les nouveaux mercurial de Nike c’est de la kryptonite. C’est pas de la peau de kangourou qu’ils ont mis, ils ont directement mis la peau de Ronaldo Fenomeno. Incroyable. En tout cas on apprécie ce Marcus. Sa sortie fut le seul moment émouvant de la soirée.

 

Les notes de Crystal Palace :

 

Hennessey : notes7 Magnifique parade sur la frappe de Mata en première période. L’ancien ange-gardien de Yeovil City (qui a coulé depuis son départ bien évidemment) a nettoyé sa surface avec de l’alcool à 90°. Il ne lui manque plus qu’à nettoyer les quelques impuretés de son visage désormais. Trahi par son frère de sang sur l’égalisation.

Ward : notes5 Si ses performances dans le clan des Nazi de Banshee ont été remarquées et saluées par la critique, celle de cet après-midi l’est beaucoup moins. Le « Big Joe » de Selhurst Park a mené un véritable combat de gladiateur face au repris de justice Rojo. Mais a fini par trahir les siens sur l’égalisation de Mata…

Dann : notes6 Pas grand chose à faire pour Scott Dann qui parait avoir un coeur nettement plus pur que le ténébreux et démoniaque Dan Scott de Three Hill.

Delaney : notes6 L’ancienne bandiera des Tigers d’Hull City, devenue bandiera des blaugrana de Crystal Palace a mené une fort belle bataille face à l’infernal Wayne Rooney. Formidable publicité pour le fighting spirit irlandais que ce Damianus Delaney.

Souare : notes5 A quitté le Losc pour la PremierLeague et un 5-4-1 d’Alan Pardew. C’est beau cette progression. Magnifique tresses qui nous rappelle l’âge d’or de T-Pain.

McArthur : notes5 On préférait Ellen.

Zaha : notes4 La perle d’Abidjan, l’ex sparring partner de Leslie Djhone nous a démontré aujourd’hui pourquoi Moyes n’a pas compté sur lui. Et ça n’a strictement rien à voir avec sa fille.

Cabaye : notes3 Magnifique copie de Cabaye entre interventions à retardement et ouvertures dévissées. De très bon augure avant d’intégrer le groupe France en vue de l’Euro. La Dech’ peut être fière de son fiston. Sa meilleure action fut sa sortie du terrain qui a permis à Puncheon d’ouvrir le score. On peut comptabiliser ça comme un assist pour Yoyo non ?

Jedinak : notes5 Le lance-roquette de Sydney n’a pas fait feu de tout bois aujourd’hui mais son jeu viril a rappelé à tous ceux qui l’avaient oublié que le premier pays que Jedinak a connu en Europe : c’est la Croatie. (range ce couteau maintenant s’il te plait)

Bolasie : (non noté) Immunité pour trois raisons. Première raison : crampons noirs. Deuxième : Yannick Bolasie est un fier représentant du Congo. (et nous avons des ressortissants congolais au sein de la société Ultimo Diez). Troisième raison : On a peur que Bolasie vive avec le prénom de Yannick en hommage à Saga Africa. Alors bon courage Yannick. (puis t’es meilleur que Yannick Sagbo quand même)

Wickham : notes7 Manchester connaissait David Beckham. Aujourd’hui elle a appris à connaitre Connor Wickham. Que jugador. L’ex pépite d’Ipswich a littéralement bu Christopher Smallingdinho.