2

…Et il s’agit de la sélection UNFP italienne. Balotelli est aujourd’hui comme Eikichi Onizuka : libre comme l’air.
Il Cavaliere Silvio Berlusconi a fait savoir à Mario Balotelli qu’il devait quitter les rossoneri et se trouver une nouvelle terre d’accueil. Un échec de plus pour l’ex-futur fuoriclasse italien qui les accumule depuis 2012.
Qui sera aujourd’hui assez fou pour donner une nouvelle chance à Super Mario ?
Après avoir quitté l’Inter pour le Milan AC, après avoir lâché Rohff pour Booba, après avoir déçu Super Pippo Inzaghi et Il Professore Seedorf, après avoir fait pleuré à chaudes larmes les supporters d’Anfield Road sur ses frappes dévissées en touche… Quelle sera la prochaine trahison de Balotelli ?

Allez, on va peut-être vous spoiler le mercato estival, mais Mourinho va le prendre avec lui à Old Trafford dans un rôle de supersub. Et vous étonnez pas quand il viendra donner la victoire dans le temps additionnel à Anfield, devant un Jurgen Klopp médusé. Super Mario-Balotime coming soon in Premier League.