2

24 heures après la sortie explosive du révolutionnaire anti-capitaliste et anarchiste au survêtement Nike, Eric Cantona, Raymond Domenech aka l’ancien entraineur-adjoint de Zinédine Zidane en 2006 et délégué syndical de l’Equipe de France en 2010 a ouvertement fait part de son mépris à l’egard du « King ».
Pour rappel, Cantona sous-entendait publiquement que le choix de Deschamps de ne pas sélectionner Benzema et Ben Arfa n’était pas dû à des raisons sportives mais à des raisons « raciales ». En effet selon l’ancien ennemi numéro 1 du système bancaire international, « Deschamps ne se mélange pas ».
Profondément choqué par ces propos, Domenech a réagi aujourd’hui-même dans les colonnes du Parisien. Et ainsi rappeler à la France du football qu’avant d’être le pire entraineur de l’histoire du Coq, Domenech était avant tout un redoutable tacleur aux crampons aiguisés.
Et force est de constater que l’ami Raymond a de baux restes. Jugez plutôt : « Eric Cantona? Qui c’est? Il a fait quoi dans le foot comme entraîneur, lui ? Ah, oui, le beach soccer… »

Des paroles pour le moins épicées. Enfin reste à savoir une chose. Qu’est ce qu’il vaut mieux ? Le bilan de coach de Domenech ou celui de Cantona ?
De notre côté, on a choisi…

Photo crédit : MIGUEL MEDINA/AFP/Getty Images