2

La constellation de cracks anglais a atomisé le Portugal 1 but à 0 sur un but de Smalling à la 85 ème. Quelle démonstration de force de la part de la constellation de cracks anglais tous plus talentueux les uns que les autres.
Allez trêve de plaisanteries. C’était sacrément nul ce match. Mais bon tant qu’à faire on a mis quelques notes sur papier.

Les notes de l’Angleterre :

Hart : notes6 Joe est resté assis au fond de la salle pendant toute la rencontre en attendant qu’on vienne l’interroger. Personne n’est jamais venu. Tant pis.

Walker : notes7 « Sa frappe y a personne qui l’arrête » certes ; mais encore faudrait-il cadrer petit Kyle. Allez va, on t’aime bien, carte de bon client pour le meilleur marcheur d’Angleterre. (Yeah dude, we are speaking english too, stay tuned, LastNumberTen.com will coming soon)

Smalling :  notes8 Smallingdini est-il en passe de devenir la référence mondiale à son poste ? (rires) Allez un peu plus de sérieux. Smalling a gagné son duel face à… Ah oui merde y’avait pas d’attaquant au Portugal. Bon allez, quand même bravo pour ton but hein.

Cahill : notes6 Bon match du Blue. Visiblement plus en sécurité lorsqu’il ne doit pas affronter le bisexuel le plus célèbre du pays brésilien. No Thiago Silva, Happy Gary Cahill.

Rose : notes7 Si l’Angleterre est le XI de la Rose, Danny représente fièrement ses épines. Prend un malin plaisir à accumuler les semelles et les tacles appuyés.

Dier : notes6 Eric était bien présent ce soir. Bon match de la sentinelle anglaise.

Alli : notes6 Dede « Alli » technique et puissance, quel joueur. Il sera celui à suivre chez les Three Lions dès Samedi prochain contre la Russie. Par contre faudra glisser un mot à ses parents. Depuis quand un jeunot comme ça se permet de chercher des noises à Ricardo Carvalho ? Ca pourrait être son père. Un peu de respect.

Milner : notes4 Kevin Milner nous a encore réalisé un match d’anthologie. Sa passe en retrait ratée à la 17 eme minute nous a rappellé un certain Stevie G. Confirmation que Kevin est le seul héritier possible au capitaine emblématique de Liverpool. Et c’est d’ailleurs pour ça qu’il porte fièrement le brassard des Reds.

Rooney : notes6 Si le XV de la Rose (et on parle pas de Danny) cherche un nouveau buteur alors Wayne est le candidat idéal. Qu’est ce que c’est que cette  manie de faire des transversales à chaque touché de balle ? En tout cas pour un joueur foot-loisir il est plutôt en forme(s) le Wayne Woonie.

Vardy : notes5 Le petit Jamie semblait perdu sans le meilleur joueur « du meilleur championnat du monde » aka Riyad Mahrez. Preuve qu’il faut toujours un arabe dans une équipe (ça c’est pour toi Didier). Remplacé par Livre Sterling à l’heure de jeu dont le cours a un peu augmenté, le petit lutin des Sky Blues s’est illustré avec une jolie passe décisive pour Bertrand Smalling.

Kane : notes5 Match transparent pour le frère de l’Undertaker. On espère que le coup de pied de Bruno Mojito ne laissera pas trop de séquelles sur le visage du Prince Harry.

Les notes du Portugal :

Rui Patricio : notes5 Que faire lorsque le grand Smallingdini rode dans ta surface de réparation ? Pas grand chose si ce n’est aller chercher le ballon au fond des filets… Une victime de plus au compteur de l’infernal Christopher.

Danilo : notes7 Difficile de ne pas éprouver beaucoup de sympathie à l’égard de l’homonyme du flutiste madrilène. De longs compas, des difficultés évidentes avec le cuir, mais beaucoup de volonté, te revoilà enfin Alou Diarra tu nous avais manqué. Allez carte de bon client pour ce jeune qui nous est sympathique.

Carvalho : notes6 A jour dans ses cotisations retraites, à jour dans ses cotisations maladies, Ricardo Carvalho n’a pas vraiment de raison d’être inquiet. Puis Parkinson a plus de chances de le faire trembler que les coups de pression de Derrick Rami (le numéro 10 de l’Angleterre là).

Bruno Alves : notes10 On connaissait le goût de l’Etat Islamique pour les mises en scène de qualité. Mais une tentative de décapitation aux crampons vissés en prime-time sur BeInSports c’est une grande nouveauté. Et cela ne pouvait être bien évidemment que l’oeuvre de Bruno Alves qui a visiblement bien mal tourné depuis son départ en Turquie. Son attaque terroriste sur la personne d’Harry Kane illustre la fracture terrible entre l’Orient et l’Occident. Heureusement, le petit prince anglais s’est relevé.

Eliseu : notes4 On préférait quand même quand tu chantais Lenny Kravitz.

Joao Mario : notes8 Si Joao Mario a hérité du visage angélique d’Angelo Ogbonna dieu merci il n’a pas hérité de ses pieds. Ses délicieux crampons en peau de kangourou suitent la classe et l’élégance. Mario risque de survoler l’Euro comme s’il était sur le dos de Yoshi-Yoshi. Remplacé par Andre Gomes notes6 qui ne ferait pas tache au milieu des Marchisio, Khedira, Bonucci et autres Gigi Buffon.

Adrien Silva : notes5 La Bandiera du Sporting. Passé par Bordeaux étant plus jeune il n’avait certainement pas le niveau pour les grands girondins de Bordeaux, club qui a vu passer les illustres Clément Chantôme ou André Poko.

Moutinho : notes5 Il y a des matchs de préparation avant l’Euro. Et pour Moutinho il y a une saison de préparation. Pas de doute, Moutinho répondra surement présent à l’Euro. Du moins il ne sera pas beaucoup fatigué.

Nani : notes5 Porte le brassard comme un officier SS. Mais Nani est un officier SS gentil. Très très gentil même. Il collabore même avec l’ennemi anglais tellement il est gentil.

Vierinha : notes6 N’a pas eu beaucoup de mal à contenir les foudres des cracks anglais. Étonnant.

Rafa : (non noté) A fait les frais du coup de folie du Yeti portugais. 35 minutes et puis s’en va. Remplacé par Fonte notes5, qui contrairement à ses semblables portugais aux tee-shirts Guess ou Pepe Jeans ne pousse pas la fonte. (oui celle là elle est vraiment excellente, me remerciez pas c’était un plaisir)

Crédits Photos : IAN KINGTON/AFP