5

Le président du PSG est revenu sur les sujets chauds du moment dans une interview accordée au Parisien du jour. Nous vous avons sélectionné un medley des meilleurs passages. Le moins qu’on puisse dire c’est que Nasser s’est mis en mode « Rap contenders » et a sorti la boite à punchlines comme Seth Gueko.

«Honnêtement on a échoué cette saison malgré de nouveaux trophées au niveau national. On n’a pas atteint notre objectif. Dois-je changer ma façon de diriger ? Dois-je changer les gens ? Je réfléchis et de gros changements pourraient arriver»

Un Nasser résigné, qui savait qu’il n’allait pas gagner son quart de finale contre City :

«Deux heures avant le match à Manchester je savais qu’on allait perdre. Je ne sentais pas les joueurs et je l’avais dit à un membre du staff. Ils n’étaient pas prêts au combat, on a perdu avant de jouer. À qui la faute? Ça ne doit plus se reproduire.»

Laurent Blanc est clairement mis sous pression, il doit en faire plus, mais les joueurs aussi…

«Au début, on a eu besoin de joueurs pour développer notre image.. Là, on a besoin de joueurs prêts à mourir pour le club»

Enfin, il en a profité pour défendre quelques uns des joueurs pris pour cibles :

«Si Aurier n’a rien fait et qu’on le transfère, je me sentirai coupable. Il ne quittera pas le PSG»

«Un nouvel attaquant? Cavani fait partie des meilleurs à ce poste pourquoi chercher un numéro 9?»

L’été va être chaud au camp des loges, pourrait y avoir du mouvement plus vite que prévu…

Photo crédit : FRANCK FIFE/AFP/Getty Images