3

Maillots déchirés, barres transversales fissurées mais pas de but à signaler. La France termine première de son groupe et la Suisse l’accompagne à la seconde place. Les relations franco-suisses resteront donc au beau fixe. Pas de crise diplomatique en vue.

Les notes Suisses

Sommer notes8 : Plus sexy que Eugénie Le Sommer, Yann Sommer a préservé ses cages comme un daron algérien préserve sa fille unique. Malgré la tentative de séduction insistante d’un grand black et d’un zoukeur réunionnais.

Rodriguez notes5 : S’est envolé dans les tribunes du Pierre Mauroy quand la tempête Moussa a dévalé son couloir. Mais ne nous voilons pas la face, mieux vaut être avec Ricardo que Patrice.

Djourou notes5 : Avec cette belle pelouse lilloise tout était réuni pour que Yoann nous fasse une fantastique démonstration de glissade nous rappelant l’âge d’or de Bryan Joubert. Mais il n’en a rien été. Bon vous enflammez pas quand même, Djourou reste Djourou.

Schar notes6 : A pris plaisir à lécher la nuque de Dédé Gignac comme un onctueux tacos.

Lichsteiner notes5 : Si la Suisse est un pays paisible et serein, ce n’est certainement pas grâce à lui. Le capitaine suisse a embrasé le match comme un derby sicilien. Il lui manquait juste le fusil à canon scié pour que ça devienne sanglant. Alors il s’est contenté d’utiliser ses coudes et ses semelles.

Xhaka notes7 : XHAKA XHAKA EH EH XHAKA XHAKA EH EH. 3 maillots déchirés et des centaines de ménagères qui le temps d’une soirée se sont évadés de leur quotidien de Desperate Housewifes pour s’imaginer dans tes bras… Une chose est sûre, tu vas faire beaucoup de bien à Arsenal.

Behrami notes6 : 31 ans et tu continues tes colorations blondes d’adolescent à problème ? C’est ça ta conception de la vie d’adulte Valon ? Et t’es venu au stade en levant ton YZ aussi ? Naples t’as retourné la cervelle. Mais bon, t’as de la chance d’être un bon joueur parce que sinon le jugement serait sévère.

Mehmedi notes6 : C’est quelqu’un qui Mehmedi que… tu m’aimais encore… serait-ce possible alors ? hmmmmmm hmmmmmmm (ouais désolé la famille mais j’avais pas grand chose d’autre en stock)

Dzemaili notes6 : Son visage de fouinasse ne nous inspire pas confiance. Toujours à trainer son nez ou son bout de crampon là où il ne faut pas. Brrrrrr.

Shaqiri notes4 : Carré comme une boite de tic-tac, mais sans la douceur de ses pillules. Joueur périmé. Tchip.

Embolo notes6 : Vu son âge (19 ans) il pourrait terminer First Pick de la Draft NBA. Pas sûr qu’il ait fait le bon choix avec le football. Ca aurait été certainement plus facile de mettre des alley-oop sur les passes de Wade plutôt que celles de Fabian Schar.

Les notes tricolores

Lloris notes5 : Comme contre la Roumanie, comme contre l’Albanie … On l’a vu 2 fois dans le match. Jamais inquiété, sa prime de risque ne sera pas encore activée ce soir

Evra notes3 : Bu, siroté, recraché… Et pourtant on lui a mis son collègue Pogba de son côté… Aucun apport offensif, en difficulté défensivement, le cas Patrice Evra continue de poser problème. C’est quand même dommage que ce soit les ailiers qui doivent faire son taff…

Robokos et Rami notes6 : Pas inquiétés dans le jeu, nos beaux défenseurs centraux n’ont toujours pas été vraiment mis à contribution. Difficile de connaître le niveau de leurs automatismes. Mais notre petit doigt nous dit que ça va vite être en difficulté au fil du parcours en phase finale. Sisi Lolo la roulette, sssshhhh shhhhh c’était lourd ma gueule.

Sagna notes9 notes5 : On préfère rendre hommage au tour de poitrine de Ludivine que de parler de son match.

Cabaye notes7 : En voilà un qui aura marqué des points. Ca ne changera rien pour la suite de la compétition mais le fils caché de Laurent Blanc est à créditer d’une belle performance. The French Steven Gerrard a donc plus de belles performances en compétitions internationales que l’original. Excellent.

Pogba notes7 : On a hâte de voir ce que nos con-(pas)frères de l’Equipe pourront bien trouver à lui reprocher ce soir… A prouvé que lui, le droitier, avait un meilleur pied gauche que Matuidi le gaucher, d’une exceptionnelle frappe des 30 mètres. Pour le reste, il semblerait donc que le football soit plus facile lorsque l’on joue à son poste. Quelle surprise. Prestation qui a du faire couler quelques gouttes de transpiration à Didier Deschamps en vue de la suite de l’Euro.

Sissoko notes6 : Le premier coché des listes de Didier Deschamps a fait un match correct. Percussion, puissance, sprint à la Jason Gatlin, tels sont les leitmotiv de Moussa. Son débordement rempli de TNT a fait exploser Rodriguez et crier la France. Son centre parfait pour le Payetazo par contre… On était vraiment pas prêt à voir ça. Sir David Sisskham.

Griezmann notes5 : On l’a énormement vu défendre. On l’a beaucoup moins vu attaquer. C’est con pour l’atout offensif numéro 1..

Coman notes5 : Il a pas mal percuté en première mais la défense suisse n’était pas en gruyère. Il gagnerait sans doute à rentrer à la 60ème où il casserait des reins. Mais patience, Kingsley n’a que 20 ans… Laissons le respirer, on laisse le quotidien sportif français numéro 1 lui mettre la pression.

Gignac notes3 : Sur le peu de ballons qu’il a eu à toucher, il nous a gratifié de sa spéciale « je suis côté gauche, je rentre sur mon pied droit à l’angle de la surface et j’allume ». Trop léger pour un mec qui porte le numéro 10.

Crédits photos :  DENIS CHARLET/AFP