1

Hatem Ben Arfa est en plein ramadan, à cette heure ci, il sort sans doute de la mosquée d’Aulnay sous bois après la salat al-dhor (sans embrasser les pieds du gourou d’Abd-al-Malik par contre). Alors pendant ce temps-là son agent s’active en coulisses et analyse les différentes offres arrivées sur son bureau Ikea pour son poulain.
Les différents journaux faisaient état d’un vif intérêt du PSG et de l’OL mais voilà, avec la nomination de plus en plus probable de Sampaoli au FC Seville, les cartes sont redistribuées.

Après Alexis Sanchez en sélection, Sampaoli se serait donc donné la mission de faire briller un deuxième enfant terrible du football mondial. Un deuxième enfant hyperactif.
En effet, le divin chauve argentin en aurait fait la priorité de son attaque sevillane pour l’année proch…(l’auteur de l’article s’est évanoui en imaginant ce que pourrait donner Hatem sous Sampaoli, impossible de le terminer)

On a tout de même du mal à imaginer Ben Arfa accepter l’offre andalouse alors qu’il peut retourner à Lyon où il évoluerait dans le fabuleux outil Parc OL sous les ordres de Pep Genesio.

(Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)