2

120 minutes. 2 minutes de football. Voyage au bout de l’enfer.

Les notes portugaises : 

Rui Patricio notes6 : A eu autant de travail qu’un agent de propreté de la ville de Stains.

Cedric notes6 : Comme son homonyme le grand Tafforeau, Cedric est latéral droit, et comme son homonyme il a dégusté Perisic à la petite cuillère ce soir.

Pepe & Mandzukic notes10 : Parfaite entente entre la charnière centrale auriverde ce soir, le madrilène en stoppeur, le juventino en couverture.

Guerreiro notes7 : On a devant nous le futur meilleur arrière gauche du monde, et Dortmund l’a chopé pour 12 millions d’€. Mdr

Willy Carvalho notes6 :  La moustache d’Hakeem Olajuwon, les grands compas d’Abou Diaby, et la vision d’un X-men.

Andre Gomes notes4 : Beau garçon, mais c’était tout. Remplacé à la mi-temps Chief Keef notes6 qui a eu l’activité d’un cocaïnomane mais du déchet.

Adrien notes7 : Un match discret qui aurait valu la moyenne mais sa sublime louche en 2e mi-temps lui fait gagner un point.

Joao Mario notes6 : Regardez moi cette élégance, il se déplace sur la pointe des pieds comme un danseur de ballet pour ne pas abîmer le fabuleux écrin du Stade Bollaert et distille ses douceurs avec une précision remarquable.

Ronaldo notes5 : Pour sa défense, que le match se joue hors des frontières européennes l’a sûrement déstabilisé. Comme lors des matchs précédents, il a passé son temps à faire des appels dans le vide.

Nani notes1 : Tandis que son visage ne prend pas une ride, son jeu a tellement mal vieilli… Comme si Razak Boukari avait pris possession de son corps. 1 pour sa tentative de n’importe quoi qui a finit par déboucher sur le but de la victoire.

Les notes croates :

Subasic notes6 : Sa main de fer sur le but portugais n’a pas suffit. Crucifié par un duo gitano-homosexuel. Terrible.

Srna notes6 : Ses larmes au coup de sifflet final sont indéniablement le pire moment de ce début d’Euro. Un si grand monsieur qui craque. On t’aime Dario, tu méritais tellement mieux que délivrer des centres pour Mandzukic…

Vida notes4 : 3 occasions croquées, impuissant sur le but portugais. On te préférait au tennis Mary Pierce.

Corluka notes6 : N’a pas eu beaucoup de mal à contenir Cristiano Ronaldo Pognon.

Strinic notes3 : La même patte gauche que Matthieu Chalmé. Et Chalmé était droitier en plus. Gênant pour un latéral gauche.

Badelj notes6 : Laché par ses deux mousquetaires, Badelj a rempli sa tache mais ça n’est pas à lui de faire la différence… Badelj et sa bande rentrent au pays.

Modric notes5 : Visiblement pas remis de ses pépins physiques, Lukita n’a pas pu guider la Croatie vers les Quarts de Finale. La plus belle blonde de l’Euro plie bagages et c’est le football qui est triste.

Rakitic notes4 : A l’instar de Lukita, Ivan le Magnifique n’a jamais réussi à faire la différence aujourd’hui… Et lui n’était pas blessé. Grosse déception.

Perisic notes4 : C’était bien de faire le barbot en poule contre l’Espagne mais si c’est pour bégayer face à un mec qui s’appelle Cédric c’était vraiment pas la peine Ivan. La seule chose qu’on peut retenir de ton match c’est ta ridicule coiffure qui nous a rappelé les gels colorés Vivel Dop.

Brozovic (non noté) : Il jouait ?

Mandzukic notes1 : Mandzukic n’a gagné qu’un seul duel cette saison : face à Morata. Et il n’est dû qu’à l’état d’alcoolisme avancé de Massimiliano Allegri. Prestation misérable, comme celles en poule. Mais qui a été étonné ?

  (Photo credit should read PHILIPPE HUGUEN/AFP/Getty Images)