5

 

Le 13 juillet 2014, le jeune milieu offensif bavarois Mario Götze rentré à la place du grand Miroslav Klose permettait à son pays d’obtenir une quatrième étoile après un ballon parfait offert par André Schürrle. Avec ce but précieux marqué dans l’antre du Maracana, tout le monde se disait que Mario Götze allait finir par renaître après s’être perdu depuis son arrivée à Munich. Mais visiblement le football ne semble plus vraiment l’intéresser lui qui était pourtant promis à un avenir radieux avant de ne plus être le bienvenue chez le Rekordmeister.

A l’heure où Carlo Ancelotti vient reprendre les rennes du géant allemand, le technicien italien arrive en Bavière avec ses idées et ses plans d’ores et déjà défini toutefois Mario Götze n’en fait pas parti comme il l’a laissé entendre lors de sa présentation. Ceci coïncide avec les bruits d’un possible départ comme l’évoquait les médias allemands depuis de longs mois maintenant malgré la communication du joueur ou de son entourage. En effet, ces derniers ont clamé que le joueur voulait montrer de quoi il était capable, qu’il pouvait encore prouver qui il était vraiment et enfin montrer tout son talent. Mais il suffit de le regarder sur le terrain – le peu de fois où il apparaît – pour voir que ces mots sont juste des mots qui ne collent pas à la réalité. Il ne semble plus motivé ou prêt à se battre pour récupérer une place de titulaire. Il semble avoir lâché prise alors ce que toute la planète football l’attendait au tournant. Le jeune homme capricieux ne fait plus le moindre effort ce qui facilite grandement la tâche de ses détracteurs – qui sont toujours plus nombreux – pour écrire des papiers sanglants à son égard. Tout y passe de son caractère enfantin à sa progression inexistante depuis son arrivée dans l’un des plus grands clubs du monde. En outre il paraît être imperméable à ce déferlement de critiques qui s’abattent sur lui depuis plusieurs années maintenant, lui qui profite de sa vie en compagnie de sa chère et tendre dans l’une des plus belles villes d’Allemagne. Mais il faudra peut-être songer à penser à sa carrière désormais car malgré les performances insipides, le joueur reste courtisé par des clubs qui souhaitent le relancer. Et les noms qui sortent dans la presse ne laisse personne insensible.

(Photo by Alex Grimm/Bongarts/Getty Images)
(Photo by Alex Grimm/Bongarts/Getty Images)

 

 

Rien qu’évoquer un possible retour au Borussia Dortmund de l’enfant ayant trahi son club fait réagir. Son départ pour le géant bavarois avait été vécu comme un coup de couteau dans le dos pour tous les supporters puisque le jeune prodige clamait son amour pour son club formateur peu de temps avant d’annoncer son départ. Lui qui se voyait rester longtemps avec la tunique jaune avait fini par faire ses valises pour affronter un challenge immense en dépit de ses aptitudes. Et justement en voulant voler de ses propres ailes aussi rapidement il a fini par chuter sans que personne ne l’aide vraiment concrètement. Son manque de travail a probablement eu raison de lui dans ce club où l’excellence règne en maître. Mais on ne peut pas atteindre les sommets sans fournir des efforts, hélas la jeune pépite n’a apparemment pas saisi cela en choisissant de se reposer sur ses acquis. De ce fait en plus d’être rejeté par le club qui l’a fait grandir, il est aussi rejeté par celui qui était supposé lui faire passer un véritable pallier. Dans les deux cas il est pratiquement la personne qui doit être blâmée car il s’est sabordé tout seul. Alors au moment où un retour à la maison est de plus en plus proche malgré les tentatives de Liverpool ou Tottenham, son cas divise pas mal.

Sur le plan sportif cette arrivée se trouve être plutôt logique suite au départ d’Henrikh Mkhitaryan puisque un joueur pour faire le liant est essentiel. De plus ses qualités techniques pourraient être précieuses pour l’équipe lorsqu’un exploit est nécessaire pour faire la différence par exemple. Le voir évoluer dans un rôle libre comme le faisait l’ancien numéro 10 parti à Manchester récemment pourrait également l’aider à montrer toutes ses qualités. Sans parler du fait que travailler avec un entraîneur comme Thomas Tuchel qui n’est pas franchement tendre semblerait être une bonne chose pour ce garçon qui a besoin d’être secoué une bonne fois pour toute avant qu’il ne gâche complètement son talent.

 (Photo credit should read PATRIK STOLLARZ/AFP/Getty Images)
(Photo credit should read PATRIK STOLLARZ/AFP/Getty Images)

 

 

En bref de ce côté là, l’arrivée d’un joueur comme Mario Götze au Borussia Dortmund est loin d’être incohérente toutefois avec ses antécédents, le sportif n’est pas le seul facteur à prendre en compte. En partant comme un voleur, le joueur c’était mis la totalité du public des Schwarzgelben à dos. Ses retours au Westfalenstadion ont, à chaque fois, été hostile l’obligeant même en s’échauffer dans le couloir qui permet d’arriver sur le terrain. Alors imaginer le joueur porter de nouveau la tunique noire et jaune après une expérience ratée comme l’ont fait Shinji Kagawa ou Nuri Sahin était – et reste – relativement improbable dans la tête des supporters. L’accueil réservée au joueur si l’affaire venait à se conclure en serait la preuve d’ailleurs étant donné qu’elle ne sera sans doute pas chaleureuse. L’image du club n’en sortirai pas indemne non plus en acceptant un retour de l’ancien enfant chéri de la maison qui n’était plus qu’un traître aux yeux de tous jusque là. Malgré tout si un tel transfert semblait improbable il y a quelques années, à ce jour les choses ont changé puisque dans le football moderne, les sentiments ne comptent plus vraiment à côté du sportif, des titres et de l’argent. Les valeurs humaines qui ont toujours été importantes dans ce sport ne le sont plus vraiment désormais et c’est uniquement pour cela qu’il est possible d’envisager un possible retour de Mario Götze, que cela plaise ou non finalement.

Plus les heures passent et plus le joueur se rapproche de son ancien club d’après les médias allemands. Cela va-t-il se faire ? Il n’y a plus vraiment de doute là-dessus, mais ce transfert ne s’effectuera pas sans faire couler de l’encre tant il s’avère être surréaliste. Les anciens amoureux du duo qu’il formait avec Marco Reus vous diront qu’ils sont aux anges en imaginant qu’ils pourront recommencer à fracasser les défenses adverses. Mais les amoureux du club n’auront sans doute pas le même discours… La carrière de Mario Götze s’apprête à prendre un nouveau tournant pour le moins bizarre, est-ce que ce sera le bon choix ? Cela permettra-t-il au joueur de retrouver partiellement sa magie ? Sera-t-il accepté de nouveau ? Personne ne peut le dire, l’avenir comme le terrain sont les seuls à détenir la réponse.

Crédits photos : Matthias Hengst