1

La seconde étape de la Domino’s Ligue 2 s’est exceptionnellement terminée ce samedi, puisque nous retrouverons nos grands champions dès mardi pour la Coupe de la Ligue. Et à l’arrivée à Strasbourg, c’est Le Havre qui s’est retrouvé en tête.

Attaque du Havre dans le Col du stade Océane

Le train HAC est en marche. Troisièmes du général à l’issue de la première étape, les Havrais ont profité de la réception de Nimes pour s’emparer seul du maillot jaune. Grâce à un but de son grand champion, l’ancienne légende du Stade Lavallois Ghislain Gimbert, le HAC s’est imposé (1-0), et est désormais la seule formation à avoir remporté ses deux premières rencontres.

Juste derrière les Normands, on retrouve Sochaux et Valenciennes, qui occupaient les deux premières places du général la semaine dernière. Ils se sont finalement neutralisés (0-0) vendredi au stade Bonnal, dans ce qui était tout bonnement le plus grand choc de ce début de saison. Avec quatre points, ils partagent le groupe des poursuivants avec cinq autres formations : le Stade Brestois, tombeur d’Orléans (2-1), l’AC Ajaccio, vainqueur de Troyes (2-1), le Gazelec, qui s’est imposé à Auxerre (1-2), de Reims, qui est venu à bout de Bourg en Bresse (1-0), et enfin de Strasbourg, qui s’est défait d’Amiens (1-0), samedi après-midi.

À l’arrière, le gruppetto est en train de se former puisque deux formations ont déjà été lâchées : Troyes, défait à Ajaccio, et Orléans battu par Brest, qui comptent déjà deux défaites en deux rencontres. Si Orléans a montré de belles promesses et ne devrait pas avoir de mal à retrouver le peloton, il va falloir faire attention à Troyes, qui semble bien en difficulté lors de ces premières journées sur la route de la Domino’s Ligue 2, même s’il reste suffisamment d’étapes pour rattraper ce retard.

Troyes lâché, on retrouve Nicolas Geay à l'arrière du peloton
Troyes lâché, on retrouve Nicolas Geay à l’arrière du peloton

Gaëtan Charbonnier élu combatif du jour

Comme lors de chaque étape, le Dossard Rouge Antargaz™ récompense le plus combatif de la journée. Cette semaine, la concurrence fut rude, mais le jury a décidé de récompenser la créativité de Gaëtan Charbonnier. Le leader de la Team Stade de Reims a en effet réalisé une performance digne du grand champion qu’il est en mettant au sol son adversaire d’un ippon spectaculaire à en rendre jaloux Teddy Riner. Si les arbitres ont dégainé leur carton rouge à cinq reprises ce week-end, c’est bien l’expulsion de Charbo10 qui a retenu notre attention.

Le classement : le Havre s’échappe

Malheureux quatrième la saison passée, le HAC s’empare donc de la tête de la Domino’s Ligue 2 dès la deuxième journée. C’est l’échappée du jour mais est-ce la bonne échappée ? Nous le serons dans pas moins de 36 journées.

l2j2