2

La perte de Pogba, cédé à Manchester United, ouvre d’intéressants scénarios pour la Juventus. En effet le Français, avec encore une grande marge de progression devant lui, avait un rôle important dans le schéma tactique de Max Allegri.

Habituellement disposé en 3-5-2, la Juventus utilisait Pogba comme un mezz’ala (milieu de terrain « Interne », généralement utilisé dans un milieu à 3 devant un « 6 » et jouant un rôle important en phase offensive comme en phase défensive), principalement sur la gauche. En phase offensive, le milieu de terrain Français avait une double fonction: En phase de construction, il était l’homme qui le plus souvent redescendait aux côtés du meneur de jeu et devant les défenseurs, pour prendre le ballon et lancer les actions offensives de l’équipe.

Les deux lignes de 4 formées par la défense et le milieu de terrain de la Juventus en phase de récupération. (image: SkySports)
Les deux lignes de 4 formées par la défense et le milieu de terrain de la Juventus en phase de récupération. (image: SkySports)

Dans la phase de finition, Pogba était le milieu de terrain « box-to-box » qui s’insérait dans la surface à la recherche du but ou qui apportait le soutien à l’action offensive, prêt à décocher une frappe en dehors de la surface.

En phase offensive, Pogba tend à repiquer dans l'axe, libérant ainsi le couloir gauche pour Evra.
En phase offensive, Pogba tend à repiquer dans l’axe, libérant ainsi le couloir gauche pour Evra.

Mais les qualités de Pogba sont notables aussi durant les phases où l’équipe n’a pas la possession du ballon. En phase défensive le jeune milieu de terrain avait la tâche de coulisser sur la gauche, aidant ainsi l’ailier gauche (Alex Sandro ou Evra) sur ce couloir.

Dans l’axe, ensuite, Pogba assumait le plus classique des rôles pour un milieu défensif, s’occupant ainsi de placer des tacles, d’intercepter et récupérer des ballons devant la défense Bianconera.

En phase de construction Pogba redescend pour apporter du soutien à Lemina.
En phase de construction Pogba redescend pour apporter du soutien à Lemina.

Le manque d’un milieu de terrain habile dans ces deux phases spécifiques se fera sentir et la Juventus devra être intelligente pour repenser son milieu de terrain afin de compenser le départ du Français.

Une image de la phase offensive de la Juventus; Pogba redescend en phase de construction; Khedira remonte; les ailiers avancent; Dybala reste derrière Mandzukic.
Une image de la phase offensive de la Juventus; Pogba redescend en phase de construction; Khedira remonte; les ailiers avancent; Dybala reste derrière Mandzukic.

Et surtout, avec Pogba en moins, il manque désormais aux Bianconeri un milieu de terrain capable de progresser balle au pied, de briser verticalement le système défensif adverse. L’unique joueur capable de remplacer Pogba, en terme de course avec le ballon, c’est Asamoah, même si le Ghanéen n’a pas la même qualité technique que le néo-mancunien.

Avec le retour de Marchisio, qui reviendra de blessure, Allegri aura de nouveau un milieu non seulement capable de poser le jeu mais aussi d’apporter son soutien dans le secteur défensif. De cette façon, le manque de Pogba, sur le plan défensif, sera couvert. Pour ce qui concerne sa qualité en phase de possession, la Juventus pourra compter sur le travail de Khedira et de Pjanic.

L’Allemand garantit les insertions qui étaient habituellement faites par Pogba, pendant que Pjanic, malgré un dynamisme inférieur et moins apte à courir avec le ballon, pourra garantir une qualité de passes et de dernières passes supérieures comparativement à ce qu’offrait le Français. Tout cela sous réserve, évidemment, que les dirigeants bianconeri ne fassent pas l’acquisition d’un autre milieu pour avoir un remplaçant plus naturel et direct à Pogba.

Un article tactique proposé par Michele Tossani (@MicheleTossani sur twitter). Traduit de l’Italien par @calabrese_dante merci à lui !